Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Créatif

Une marque éthique réalise des bijoux avec des fragments de bombe et le résultat est très joli !

Publié par Charlene le 21 Juin 2017 à 9:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

80 millions d’obus semés au Laos

La suite après cette publicité

Article 22 est une société spécialisée dans la fabrication de bijoux avec des fragments de bombe. Mais au-delà de l’esthétique se cache en réalité une cause bien plus éthique. En effet, les fragments en question sont récupérés à Ban Naphia, au Laos. Et si les bombes sont retrouvées en masse à cet endroit-là, c’est parce que les États-Unis en avaient semé plus de 2 millions de tonnes durant la guerre du Vietnam. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, on estime qu’environ 30 % de ces bombes n’ont pas explosé, malgré l’impact. Ce qui rend cette zone extrêmement dangereuse et donc, inexploitable pour les agriculteurs locaux. Des démineurs ont donc du être formés et les villageois doivent les prévenir en cas de découverte d’un obus.

La suite après cette vidéo
 bijoux avec des fragments de bombearticle22.com
Article 22article22.com

Les bijoux de la guerre secrète

C’est donc Elyzabeth Suda, originaire des États-unis, qui fait réaliser ces bijoux à partir de fragments de bombe. Ce sont des artisans locaux qui sont chargés de manipuler et de fabriquer les bijoux. Il faut dire que jusqu’à présent, ils refondaient les obus pour en faire des objets du quotidien, comme des cuillères. Elyzabeth Suda les a convaincu de diversifier leur fabrication. Et bien que les artisans n’y croyaient pas au début, les produits de la marque Article 22 semblent plutôt bien se vendre. Les artisans de ces bijoux touchent aujourd’hui cinq fois plus que le salaire minimum. Les bijoux sont aujourd’hui vendus à travers le monde et arpentent même les défilés des Fashion Week. Pour Suda, ces bijoux créent une émotion chez ceux qui s’y intéressent.

La suite après cette publicité
©Vincent Gaben
©Vincent Gaben

Emma Watson défend la marque

D’ailleurs, la marque a récemment été promue par l’actrice Emma Watson, qui en portait une paire lors d’une émission TV. Sa paire de boucle d’oreilles se vend à 130 dollars, soit environ 116 euros. La vente d’une paire comme celle-ci permettrait d’ailleurs de déminer 8m2 de terre. Un bien joli projet, qu’en pensez-vous ?

La suite après cette publicité
©Article 22 / Michael Dumler
 
Crédit photo / photo à la une : ©Article 22 / Michael Dumler

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.