Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une femme refoulée d’un supermarché à cause de son décolleté jugé indécent… jugez par vous même…

Publié par Romane TARDY le 11 Jan 2024 à 15:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Marion est une jeune maman qui se rendait dans un supermarché pour acheter des couches à son bébé.

La suite après cette publicité

Alors qu’elle s’apprêtait à rentrer dans le magasin, elle s’est fait refouler pour une raison impensable : son décolleté. Elle s’est sentie humiliée. Découvrez cette histoire dans la vidéo ci-dessous : 

A lire aussi : Une petite fille de 6 ans s’étouffe en mangeant ses nuggets McDonald’s… sa mère découvre l’horreur dans un nugget (Vidéo)

La suite après cette publicité

Elle se fait refouler à l’entrée d’un supermarché à cause de sa tenue jugée trop sexy

Marion est une jeune femme dynamique qui a une petite vie tranquille. Elle est mariée à Tony et ils ont ensemble deux jeunes enfants.

Avec son mari, ils tiennent une petite épicerie de quartier à Six-Fours, dans le Var. Tout allait bien jusqu’à ce jour. Vendredi 31 juillet vers 17h, Marion se rend avec sa belle-mère au supermarché Casino du quartier.

La suite après cette publicité

Elle devait acheter des lingettes et des couches pour sa petite dernière. Marion aime prendre soin d’elle et cela ne semble pas avoir plu au vigile. Jugée trop sexy avec un décolleté, le vigile lui a barré le passage pour entrer dans le magasin.

« Il m’a dit: ‘Ce sera pas possible dans cette tenue, vous être trop dénudée, vous rentrez pas comme ça dans le magasin‘ , a raconté Marion. Une réflexion qui a choqué la jeune femme : « J’étais habillée correctement! J’avais passé vite fait une jupe en coton et un bustier, avec juste un petit trou, entre les seins » , décrit-elle.

Elle a alors demandé à parler à une responsable du supermarché qui a attesté les propos de l’agent de sécurité.

La suite après cette publicité

Elle était prête à porter plainte

Marion s’est sentie profondément humiliée : « Ils m’ont fait passer pour une moins que rien, devant tout le monde! J’avais beau me défendre, ils ne voulaient rien entendre! » . 

Marion décide alors de se rendre au commissariat pour porter plainte le lundi suivant. Le policier, qui entend son désarroi, lui fait comprendre qu’il ne sera pas facile de prouver cet événement.

La suite après cette publicité

Ils décident ensemble de laisser tomber la plainte et de joindre la responsable du magasin.

La gérante du supermarché finit par se confondre en excuses. Elle a expliqué au policier que « l’été, il est courant que des clients entrent dans le magasin en maillot de bain ou relativement dévêtus… C’est pourquoi elle avait passé des consignes à son agent de sécurité pour interdire l’entrée aux personnes ayant des tenues incorrectes ou provocantes » . 

La gérante a reconnu avoir mal agi et que dans cette situation la cliente aurait dû pouvoir entrer.

La suite après cette publicité

Cela ne fera pas changer Marion malgré ce gros coup dans sa fierté : « Après tout, on est en France, on a encore le droit de s’habiller comme on veut, non? » .

Elle espère surtout que d’autres femmes ne seront plus jamais exposées à de tels soucis dans ce magasin.

A lire aussi : Il va faire ses courses : quand les gendarmes regardent dans la voiture, c’est le choc !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.