Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Devenir les yeux d’un non-voyant et l’aider dans des tâches quotidiennes grâce à une appli

Publié par Nicolas F le 02 Fév 2020 à 19:33

Chaque jour réserve son lot de difficultés lorsqu’on est aveugle. Bon nombre de tâches du quotidien s’avèrent être un vrai casse-tête, voire même impossibles à réaliser. Dorénavant, les aveugles pourront s’aider d’une technologie très utile. Il s’agit d’une nouvelle application qui permet à des gens bienveillants de devenir les yeux des aveugles. Regardez la vidéo pour comprendre comment cela fonctionne.

> À lire aussi : Une inconnue agresse deux aveugles dans un café au sujet de leurs chiens-guides (vidéo)

Une application pour aider les aveugles à résoudre des problèmes du quotidien

Un aveugle qui fait ses courses ne peut pas lire la liste des ingrédients ni vérifier la date de péremption d’un produit. S’il a fait tomber un petit objet au sol, il est incapable de le retrouver. Et s’il n’est jamais allé dans un endroit, il est évidemment incapable de s’y retrouver. C’est le cas de Jonathan Attenborough, un jeune homme qui a perdu la vue progressivement, il y a 4 ans. À cause de sa cécité, il était par exemple incapable de se rendre sur la tombe de son père, ne sachant pas comment la retrouver dans le cimetière. Jusqu’au jour où Jonathan a installé l’application Be My Eyes sur son téléphone. Cette application a changé sa vie.

> À lire aussi : Grâce à Google Maps, cette canne intelligente guide les personnes aveugles

Un non-voyant a pu retrouver la tombe de son père grâce à l’appli Be My Eyes

Si vous êtes dans la rue, vous pouvez toujours demander de l’aide à des passants, mais une fois seul chez vous, c’est beaucoup plus compliqué. C’est là que l’application Be My Eyes s’avère utile. Il suffit de se créer un compte et d’appuyer sur le bouton d’aide. De l’autre côté, un usager voyant, accepte de prendre l’appel et de vous aider. Comme lors d’une conversation Facetime, la caméra du non-voyant s’allume sur le téléphone et c’est à lui de diriger l’objectif en fonction des indications de son interlocuteur. L’avantage de l’application est aussi la bonne volonté des personnes à l’autre bout du téléphone. Ils sont tous volontaires et le malvoyant ne sera pas confronté à des gens parfois un peu ronchons qu’il pourrait croiser dans la rue. Sur Twitter, les malvoyants ne font qu’encenser l’application en partageant leur expérience. Par exemple, Clare Taylor raconte comment un appel vidéo de quelques secondes lui a suffi pour connaitre les recommandations de lavage de son pull, en faisant lire une étiquette à un bénévole. Aujourd’hui, la communauté comprend plus de 3 millions de volontaires et l’application est utilisée par plus de 185 000 malvoyants.

> À lire aussi : La première montre connectée pour malvoyants en braille et ultra design

Crédits : Be My Eyes