Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Robots sexuels toujours plus réalistes : pourquoi cela est inquiétant ?

Publié par Leslie le 18 Juin 2019 à 9:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les robots sexuels tendent à se démocratiser de plus en plus au point de devenir un véritable objet de curiosité et de questionnement. Certains sont déjà totalement adeptes de ces pratiques et même des maisons closes ont ouvert leurs portes dans différents pays.

La suite après cette publicité


>>> A lire aussi : Robots sexuels : « un pénis bionique et vibrant »

Des robots sexuels jugés trop réalistes

Néanmoins, ces robots sexuels semblent être trop humains, ce qui peut être un réel danger. Le futurologue spécialisé dans les nouvelles technologies, Ian Pearson pense que des lois devraient être mises en place. Ces lois auraient pour mission de limiter l’utilisation de ces robots et de maîtriser leur plastique jugée trop réaliste. D’après cet expert, cette « régulation visuelle » devrait limiter la confusion avec de vrais êtres humains.

La suite après cette publicité

Or, il ne s’agit pas que de leur apparence car, plusieurs modèles sont dotés de systèmes très évolués basés sur l’intelligence artificielle. Avec des fonctionnalités reliées à l’affectif, certains sont même capables de tenir une conversation. C’est le cas du robot Harmony créée par la société américaine Realbotix, qui reste à ce jour le modèle le plus avancé du marché.

Les robots sexuels trop réalistes

Les robots sexuels : des dangers en devenir ?

>>> A lire aussi : Découvrez Henry, le premier robot sexuel pour femmes ! (vidéo)

Les dangers des robots sexuels

La suite après cette publicité

Même si pour le moment il est assez facile de distinguer un robot sexuel d’un humain, il se pourrait que dans les prochaines années, cela devienne plus difficile. De véritables questions d’éthique sont soulevées autour de ce sujet car, les dangers peuvent être nombreux. Celui du consentement est celui le plus sensible actuellement. En effet, une poupée est toujours consentante car, elle a été prévue pour ça, contrairement à un être humain.

Certains fabricants se sont déjà questionnés et ont créé des robots dotés d’un capacité à dire non à une relation sexuelle. Or, cette fonctionnalité n’est pas sûre à cent pour cent et c’est pourquoi il est important de réguler ces incroyables robots devenus un véritable fléau.

> Samantha, une poupée sexuelle intelligente et robotisée a été abusée dans une foire en Autriche !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.