Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Exclue de son collège après avoir été agressée sexuellement

Publié par Jonathan D'Amicis le 17 Juil 2013 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme pour cette Américaine qui a été violée par trois hommes en Inde, cette collégienne était à l’étranger avec sa classe quand elle s’est fait agresser sexuellement. Suite à cette agression, elle s’est fait exclure de son collège…

2986067_thionville_640x280

Collège Notre-Dame de la Providence à Thionville (Moselle)

Une classe de 3e du collège Notre-Dame de la Providence de Thionville était en voyage scolaire à Berlin. Hébergés dans une auberge de jeunesse, les élèves avaient pourtant l’interdiction de sortir de leur chambre et de consommer de l’alcool d’après une charte que les élèves et leurs parents ont signée. Malgré cette interdiction, un groupe de jeunes filles d’une quinzaine d’années est sorti de leur chambre aux alentours de 22 heures le 28 mai dernier et ont sympathisé avec un groupe de garçons Polonais qui les ont invitées à boire un verre dans leur chambre. Mais voilà, l’invitation était un piège puisqu’au moins une fille a été agressée sexuellement. 

Deux jours plus tard, le groupe de jeunes filles s’est livré à leurs professeurs pour qu’ils les aident à porter plainte. Mais elles ne se doutaient pas qu’un conseil de discipline pour consommation d’alcool allait être tenu à leur retour à Thionville. Lors de ce conseil de discipline il a été décidé de l’exclusion de trois élèves dont l’élève victime de l’agression sexuelle. 

Capture-decran-2013-07-15-a-20

Photo : (Photo d’illustration) AFP

La famille de la victime est outrée par cette décision et dénonce la double peine. « La jeune fille est victime de quelque chose qui va la perturber, la traumatiser relativement longtemps et en plus elle a un sentiment de culpabilité parce qu’inconsciemment, si elle est exclue c’est qu’elle a fait quelque chose de mal », explique l’avocat de la famille. Selon eux, le collège aurait exclut leur fille afin d’éviter les problèmes suite à cette affaire. 

La plainte est toujours entre les mains de la justice allemande et la jeune fille victime de l’agression est suivie par un psychologue.

Source : DirectMatin.fr

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.