Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

« Gilets jaunes contre CRS » : le nouveau jeu à la mode dans les cours de récré

Publié par Maxime le 23 Jan 2019 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Oubliez les traditionnels jeux des cours de récréation. Les parties de foot, jeux de billes, jeu du loup, colin-maillard ou épervier ne sont plus à la mode. Désormais, la nouvelle tendance dans les écoles primaires consiste à jouer aux « Gilets jaunes contre CRS . Marqués par l’actualité des dernières semaines, les jeunes écoliers ont inventé ce remake du jeu bien connu des « policiers contre les voleurs » . Les règles de cette nouvelle activité star des cours de récré sont plutôt simples. Les CRS ont ainsi pour mission d’attraper tous les Gilets jaunes et de les mettre en « prison » . Pour délivrer leurs camarades emprisonnés, les Gilets jaunes doivent aller leur taper dans la main sans se faire attraper.

Gilets jaunes enfants

 

Les Gilets jaunes intriguent les écoliers

Les violences et débordements qui éclatent en marge des actes de revendications des Gilets jaunes intriguent les plus jeunes. « Les Gilets jaunes, c’est les méchants. Ils cassent les vitrines. Alors on fait la bagarre entre les méchants et les policiers. Moi je préfère être Gilet jaune que policier, j’aime pas courir » raconte Adam, 6 ans, en classe de CP, à l’AFP. Dans le jeu, les CRS doivent en effet pourchasser les manifestants pour les mettre en prison. Une vision bien particulière du conflit social qui secoue la France depuis mi-novembre.

 

>>>À lire aussi : Gilets jaunes, Eric Drouet demande à Emmanuel Macron de le recevoir à l’Elysée et évoque une nuit jaune

 

On crie « Macron démission » dans les cours d’école

Outre cette nouvelle version du jeu du loup, l’actualité des Gilets jaunes suscite l’intérêt dans les cours de récréation. Avec ses 17 millions de vues, le tube de Kopp Johnson intitulé « Gilet jaune » est devenu un véritable phénomène chez les plus jeunes. La chanson, qui commence par des énergiques « Macron démission » , est reprise à l’envi dans les cours de récré. « On a été obligé d’interdire ces chants, en leur expliquant qu’ils n’avaient pas à dire cela, qu’ils n’étaient pas encore électeurs » explique une professeure en CE1. Les enfants des écoles portent même le Gilet jaune… dans les sorties scolaires. Une nouvelle qui avait amusé le Gorafi dernièrement.

 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0