Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

« Nous regrettons amèrement » : ils vendent leur maison pour payer des opérations esthétiques, leur vie vire au cauchemar

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 15 Avr 2023 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des opérations de chirurgie esthétiques complètement ratées, Zara Edgar et son mari Igel en ont fait l’expérience en Turquie. Pourtant, le couple a vendu sa maison pour payer ces interventions. Le regret est immense.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Mon sein avait doublé de volume » : Cette candidate de télé-réalité balance sur les mensonges de son chirurgien lors d’une opération ratée (vidéo)

De nos jours, les réseaux sociaux nous imposent les normes pour être parfaite physiquement. Un corps de déesse, une peau lisse et douce ainsi qu’un visage sans défaut… voilà quelques standards de beauté, parmi tant d’autres, auxquels il faut se plier. Alors que certains préfèrent bousculer ces codes, d’autres ne lésinent pas sur les moyens et les efforts pour s’y conformer. Cette deuxième catégorie de personnes se force à entrer dans le moule. C’est justement le cas de Zara et Igel Edgar.

Les tourtereaux souhaitaient changer physiquement pour avoir le corps parfait. Du coup, ils avaient eu recours à la chirurgie esthétique. Selon les informations relayées par le New York Post, le couple s’était laissé séduire par la publicité attrayante d’une clinique sur Instagram. La société proposait en effet un pack (opérations et séjours à l’hôtel) à prix réduit. Après avoir vendu leur maison, ils se sont envolés en Turquie pour réaliser l’un de leurs rêves. Malheureusement, les résultats sont catastrophiques.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo
couple
Zara et Igel Edgar @ DR

« J’ai l’impression d’avoir du métal dans le ventre »

Installé à Manchester, en Angleterre, le couple a décidé de vendre sa maison pour payer des opérations de chirurgie esthétique. Zara Edgar, âgée de 36 ans, a eu recours à une abdominoplastie, un lifting des fesses et des implants mammaires. Tout comme Igel (39 ans), la trentenaire s’est fait refaire les dents. Ils ont déboursé plus de 5 100 euros pour les soins dentaires et pas moins de 6 800 euros pour les interventions de la jeune femme.

La suite après cette publicité

Au total, le couple a dépensé plus de 13 000 euros, avec les dépenses en nourriture. Désormais, ils regrettent amèrement leur décision. L’employée de banque a notamment confié lors de cette interview : « Je voulais ressembler aux stars sur Ies réseaux sociaux. Tout le monde est parfait ». Et d’ajouter :

« Je me sens tellement bouleversé à ce sujet. Je voulais me sentir bien dans mon bikini. Igel a dit que j’étais ravissante avant. J’aurais aimé le croire. J’ai l’impression qu’il y a du métal à l’intérieur de mon ventre. Cela me rend si malheureux (…) Les implants dentaires étaient censés lui donner confiance, mais il est plus inquiet que jamais »

La suite après cette publicité
ventre
Zara Edgar @ DR

À lire aussi : Elle perd la vie juste après une liposuccion

La clinique se justifie

La suite après cette publicité

Selon ses dires, le couple dispose d’une garantie de 20 ans auprès de la clinique. Seulement voilà, Zara et Igel Edgar ne sont pas vraiment emballés à l’idée de retourner en Turquie pour subir d’autres opérations. Pour ne rien arranger, la jeune femme affirme que ses fesses n’ont pas la taille qu’elle voudrait. De son côté, la société a déclaré que leurs anciens clients semblaient heureux lorsqu’ils avaient quitté l’établissement. De plus, ils pouvaient demander de l’aide à tout moment.

Depuis cette expérience ratée en Turquie, le couple met en garde leurs abonnés. Il est préférable de faire le plus de recherches possibles avant de prendre une décision. Certaines publicités attrayantes sur les réseaux sociaux peuvent parfois induire en erreur.

À lire aussi : Chirurgie esthétique : Elle s’est fait gonfler les lèvres 20 fois en deux ans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.