Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

La police a retrouvé 29 poupées très étranges dans l’appartement de cet homme… Quand ils ont compris de quoi il s’agissait, ils ont hurlé d’horreur !

Publié par Nicolas F le 13 Juil 2017 à 11:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Anatoly Moskvin est un universitaire russe, respecté et de renom. Il a pour étrange spécialité d’être un expert en histoire des cimetières. C’est complètement par hasard, que la police découvre chez lui quelque chose d’étrange. L’historien de 47 ans est en fait un vrai psychopathe. Sa passion pour les cimetières et la mort de sa fille l’ont mené vers une déviance complètement inimaginable. Il déterrait les corps des petites filles décédées pour les transformer en poupées momifiées. La police en a retrouvé 29 dans son appartement.

 

La police découvre par hasard qu’Anatoly est un psychopathe

En 2014, la police se rend chez Anatoly Moskvin, un historien réputé, dans le cadre d’une enquête en cours. En allant chez lui, les policiers voulaient simplement avoir son avis éclairé pour les aider à résoudre une enquête. Mais très vite, ils sentent que quelque chose ne va pas dans ce petit appartement. Une odeur étrange plane dans l’air. Ses murs sont recouverts d’étagères qui contiennent des livres mais aussi des objets étranges. Il y a des vêtements de petites filles qui trainent partout et des poupées bizarres sont assises sur les étagères. Soudain, les policiers se rendent compte qu’il ne s’agit pas de poupées mais de cadavres humains.

Il était un brillant universitaire (police russe)

(police russe)

(police russe)

Il voulait s’occuper des petites filles mortes

Anatoly Moskvin a visité plus de 750 cimetières durant l’année 2013. Il a déterré le corps de toutes les petites filles, à l’aide d’une simple pelle. Sa terrible passion pour les cadavres d’enfants a commencé après la mort de sa propre fille. Lors de son procès, il a déclaré devant les parents de certaines victimes : « Vous avez abandonné vos filles sous la terre, dans le froid. Moi, je les ai ramenées à la maison et réchauffées ».

(police russe)

(police russe)

Il momifiait le corps de fillettes décédées

Après avoir déterré les corps, Anatoly s’occupait de chaque cadavre. Il les a momifiées, les a maquillées et a pris soin de leur recouvrir les pieds et les mains, en leur fabriquant des chaussettes et des gants. Il habillait ses momies comme des poupées et leur faisait changer de tenues régulièrement. Lors de l’autopsie des momies, les médecins ont découvert qu’il avait placé des boites à musique dans les cages thoraciques des cadavres.

(police russe)

(police russe)

Il échappe à la prison et est déclaré malade

Le psychopathe n’a même pas été condamné à de la prison. Il a été reconnu comme malade, souffrant de schizophrénie paranoïde et il n’a jamais montré aucun désir sexuel envers les enfants morts ni vivants. Il s’agissait d’une forme de tendresse et agissait pour ce qu’il pensait être le bien des fillettes mortes. L’un des policiers qui a témoigné a même ajouté que l’accusé n’aimait pas le sexe et trouvait ça répugnant. Il a donc été placé dans un hôpital psychiatrique sous haute sécurité.

Anatoly lors de son procès (scoops.gr)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0