Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

She’s a homewrecker : quand les briseuses de ménage sont dénoncées !

Publié par Leïla le 12 Nov 2013 à 10:31

Les histoires d’amour finissent mal, en général. C’est une vérité universelle que nous ont appris les Rita Mitsouko, mais en général, les éclats de verre (et de voix), les cris, les pleurs et autres noms d’oiseaux restent dans la sphère privée… En général.

Après la tendance du revenge porn qui s’était répandue aux Etats-Unis, un nouveau site fait parler de lui. Il s’agit du tumblr Shesahomewrecker.com qui permet à des femmes bafouées de raconter leur histoire. Ces femmes en colère qui ont été trompées peuvent exprimer leur douleur, leur déception et parfois leur haine envers les « briseuses de ménage » qui ont détruit leur couple.  Mais cela va plus loin puisque le site permet aux internautes de publier des photos de la maîtresse de leurs maris, ainsi que le lieu où elles vivent.  Certaines vont même jusqu’à donner le numéro de téléphone de la briseuse de ménage.

Sur la page de présentation du site, une phrase retient l’attention  They say if you can’t beat them join them, but we say if you can’t beat them, EXPOSE them! ( on dit que si vous ne pouvez pas les battre, il faut les rejoindre mais nous disons que si vous ne pouvez pas les battre, il faut les dénoncer !). Le site se présente comme une tribune ouverte où tout peut être exposé. Et pour cause, le site précise que « Tous les posts et commentaires de Shesahomewrecker.com représentent les opinions des auteurs qui les publient et ne sont pas assumés, approuvés par les propriétaires ». Ceux-ci affirment d’ailleurs que le site est fait de rumeurs et de satires » et invite les potentiels détracteurs à ne pas visiter leur site. A bon entendeur…

Le site semble pourtant avoir convaincu puisque Shesahomewrecker.com a déjà recueilli plus de 500 témoignages et compte 250 000 like sur Facebook. Dans la plupart des cas, les femmes ont découvert l’infidélité de leur homme en fouillant leur téléphone ou leur Facebook et lorsqu’elles racontent leur histoire, un phénomène étrange semble se produire. En effet la majorité des femmes trompées accusent la maîtresse d’être des « personne qui ne se respecte pas »,  » s*****e » ou encore des  » déchets de l’humanité », mais très peu s’en prennent à leur (ancien conjoint)…

She-s-a-homewrecker-Le-Tumblr-qui-denonce-les-briseuses-de-menage_exact780x585_l

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.