Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jean-Edouard Lipa (Loft story) : face au risque d’amputation, il se confie sur son double anévrisme

Publié par Claire JONNIER le 04 Sep 2020 à 12:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est sur instagram que Jean-Edouard avoue la terrible nouvelle. En effet, en août dernier, il explique devoir se faire opérer en urgence à cause d’un double anévrisme au niveau de la jambe. Il risque même l’amputation… Aujourd’hui, il revient sur ce diagnostic coup de poing qui lui a fait prendre conscience de sa négligence.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Loft Story : un ancien candidat dévoile des images inédites du casting des participants (Vidéo)

Jean-Edouard : un diagnostic coup de poing

La suite après cette vidéo

Désormais sorti des radars, Jean-Edouard profite de la vie avec sa chérie Déborah Bruni et sa fille Victoire âgée de 2 ans et demi. Un cadre idyllique mais qui malheureusement, va être troublé par une terrible nouvelle en août dernier. C’est ainsi que sur le compte instagram de l’ex-lofteur, on peut lire :

La suite après cette publicité

“Il y a un mois on m’a diagnostiqué un double anévrisme de 10 cm de l’artère poplitée de la jambe gauche ayant déjà entraîné l’obstruction de deux des trois artères inférieures. Les conséquences étant l’embolie pulmonaire ou l’amputation de la jambe. »

Du côté des fans, l’alerte générale alors que pour l’ancienne star de la réalité, c’est la douche froide !

>> À lire aussi : Loana : comment Jean-Edouard la tacle après leur nuit dans la piscine…

La suite après cette publicité

Coupable de négligence

Finalement, c’est le 25 septembre prochain que Jean-Edouard se rendra à l’hôpital pour se faire soigner. L’occasion pour lui de digérer cette horrible mésaventure et de se confier dans les colonnes de Gala.

« Ce que j’ai écrit a pris une proportion que je ne pouvais pas supposer. Les gens m’ont imaginé avec une jambe de bois ou amputé. Je n’ai pas quelque chose de bénin, car j’aurai droit à une opération de plusieurs heures, le 25 septembre, et je resterai hospitalisé une semaine. Tout ira très bien après »

La suite après cette publicité

En attendant, il avoue tout de même avoir négligé les signes avant-coureurs tels que des « engourdissements » à plusieurs reprises. En plus, c’est une maladie a priori héréditaire et dont sa grand-mère est décédée. D’ailleurs, il l’avouera lui-même : « j’ai été négligent. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.