Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Peaking : Cette technique pour rendre vos orgasmes encore meilleurs

Publié par Gabrielle le 20 Mai 2022 à 10:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’orgasme féminin est souvent jugé complexe par les scientifiques. Les sexologues cherchent sans cesse des techniques pour atteindre le septième ciel plus facilement. Connaissez-vous le peaking ? Cette technique désigne le fait de réfréner l’orgasme pour en augmenter l’intensité. Une pratique théorisée par plusieurs sexologues anglo-saxons qui serait particulièrement efficace. On vous laisse juger par vous-même !

orgasme

>>> A lire aussi : Sexualité : Combien de fois par mois faut-il éjaculer pour être en bonne santé ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Connaitre son corps

Repousser l’orgasme peut paraître étonnant, pourtant cette pratique est courante aux Etats-Unis et en Angleterre. Pour s’essayer au peaking, il faut d’abord connaitre son corps. « Maitriser la montée orgasmique nécessite en premier lieu d’en avoir conscience et donc d’avoir une bonne écoute de son corps et de son ressenti » , recommande Nathalie Giraud-Desforges.

Ecouter son corps est la clé de cette pratique. Il vous faudra savoir identifier le summum de votre plaisir, l’instant de non retour. En effet, il faudra se concentrer sur le moment qui le précède cet instant pour bloquer la montée de l’excitation et la faire redescendre.

Lors d’un rapport sexuel ou pendant la masturbation, l’objectif est de laisser monter le plaisir pour ensuite le contrôler. Vous pouvez réaliser le peaking, seule ou avec votre partenaire !

 

Comment repousser l’orgasme ?

Lorsque l’orgasme arrive, il ne faut pas le laisser vous envahir. Pour cela, ralentissez le rythme des mouvements, prenez davantage le temps. Le but est de trouver le meilleur moyen pour calmer votre excitation.

Avec de l’entrainement, il est possible de contrôler le flux et le reflux plusieurs fois de suite. Vous pourrez sentir la vague de plaisir monter, la faire descendre, puis la faire remonter etc… Cela jusqu’à atteindre l’orgasme final.

Le peaking est à l’origine de plusieurs bénéfices. Les ébats durent plus longtemps, l’orgasme est donc plus intense. Cela permet ainsi à l’inondation hormonale de gagner tout le corps, au lieu de se concentrer dans la zone génitale. De plus, vos sens sont décuplés, ce qui augmente le plaisir, permettant même de connaitre l’extase pour certains.

>>> A lire aussi : Faire l’amour régulièrement pour rajeunir : Le nombre d’années perdues est impressionnant

0