Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Les burgers sont si caloriques que le restaurant se vante de provoquer des crises cardiaques… pour de vrai !

Publié par Nicolas F le 06 Août 2017 à 8:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Aux États-Unis, certaines compétitions de nourriture sont devenues célèbres. Si on les laissait faire, les Américains en ferait un sport officiel. La passion pour la nourriture à profusion est telle, qu’un restaurant de Las Vegas se vante de pouvoir provoquer une crise cardiaque à ses clients les plus gourmands. Et malheureusement, c’est déjà arrivé…

 

Le restaurant comble une envie malsaine

La suite après cette publicité

On a déjà entendu parler de restaurants qui proposent des réductions ou offrent le repas à tout client qui arrive à terminer son assiette ou à ingurgiter un nombre incroyable de plats. Mais ce restaurant va plus loin. Tout client qui ose s’y rendre, peut avoir le frisson de se dire qu’il risque de faire une crise cardiaque, tant la nourriture est calorique, grasse et mauvaise pour la santé. Le but du Heart Attack Grill est de satisfaire le besoin malsain de se goinfrer jusqu’à en mourir. Il s’agit d’une forme de « pornographie nutritionnelle » qui est si « mauvaise qu’elle peut provoquer un choc ».

On lui a servi un « Octuple pontage » (Business Insider)

(Splash News)

Un burger moyen à 10 000 calories

Au menu, on vous proposera le Bypass Burger, du nom de la fameuse opération, aussi appelée pontage, en français. Mais pour rendre les choses encore plus « amusantes », le burger peut être « simple » ou « octuple ». Cela veut donc dire qu’il comprend huit tranches de viande. Rien que pour vous donner une idée, le Quadruple Bypass, qui est donc le burger moyen entre le simple et l’octuple, atteint à lui seul 10 000 calories. Il y a quatre tranches de viande hachée de 250 g chacune, 20 tranches de bacon, 8 tranches de fromage, une tomate entière, et un demi oignon.

La suite après cette publicité

Les clients sont traités comme des patients (aboutrc)

On vous punit si vous ne finissez pas votre assiette

Les frites qui accompagnent le burger ont toutes les caractéristiques nécessaires pour bloquer vos artères. Elles sont cuites dans du saindoux, de la graisse de lard. Afin de prendre soin de votre santé, les serveuses sont toutes habillées en infirmières et vous revêtent de robes d’hôpital. Quant à la boisson, on vous propose du vin ou des boissons sucrées que l’on aspire directement depuis des poches pour perfusions. Et si vous n’arrivez pas à terminer votre burger, les infirmières vous demandent de présenter votre derrière et elles vous fessent avec une planche en bois.

(CBS News)

Les clients qui ne finissent pas leur assiette reçoivent des fessées (Heart Attack Grill)

Deux hommes sont morts en mangeant dans le restaurant

La suite après cette publicité

Évidemment, ici tout est fait avec humour. Mais le restaurant, qui existe depuis 12 ans, a quand même connu sa part de controverse. Ce n’est pas seulement pour rire qu’il porte ce nom, et quand on dit que ses burgers peuvent réellement provoquer des crises cardiaques, c’est la vérité ! Il y a quatre ans, John Alleman, un habitué des lieux, quasiment considéré comme une mascotte pour le restaurant, est mort d’une crise cardiaque en attendant le bus après y être allé manger. Et ce n’est pas tout ! Un autre homme est mort en 2012, alors qu’il mangeait le Triple Bypass Burger. Les touristes et autres clients sur place ont cru qu’il s’agissait d’une mise en scène pour faire parler du restaurant et ont sorti leurs téléphones pour filmer la scène, en rigolant. « Je me suis vraiment senti mal pour cet homme car les touristes prenaient des photos de lui comme s’il s’agissait d’une mise en scène. Et même si on a un sens de l’humour un peu morbide, on n’aurait jamais osé faire un sketch de ce genre », a expliqué Jon Basso, le propriétaire, lors d’une interview à la Fox.

Le Quintuple Bypass peut tuer (Business Insider)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.