Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Ils filment secrètement la nourrice de leurs enfants. Ce qu’ils vont découvrir est atroce… (vidéo)

Publié par Notre Rédaction le 31 Juil 2017 à 12:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Confier ses enfants à une nourrice n’est jamais une chose facile pour des parents. Et pourtant, parfois, il faut bien quand l’on souhaite retourner travailler par exemple. C’est ce qu’a fait Desiree Lablanc, une maman de l’Iowa qui est également agent de protection de l’enfance. Avec tout ce qu’elle voit dans son métier, elle est d’autant plus vigilante quand elle sélectionne une nourrice. Pourtant, cette fois là, son instinct lui a joué des tours.

 

En effet, elle a recruté Christina Williamson, une jeune femme de 28 ans qui lui avait été conseillée par un ami pour garder ses 3 enfants. Au départ, tout était parfait. Un jour, Cristina a même envoyé un selfie d’elle et de la fille de Desiree en lui montrant qu’elle avait une petite égratignure sur le visage et en lui expliquant comment elle s’était fait cela. Desiree était totalement sereine et conquise par le comportement de sa recrue. Jusqu’au jour où elle a été appelée par son superviseur pour venir récupérer sa fille dans une garderie. En effet, son mari de l’époque avait eu des doutes sur Cristina suite aux confidences de leur aîné. Il avait donc installé une caméra de surveillance et a donc découvert les agissements de la nounou. Christina était tout simplement odieuse avec les enfants. Elle leur tord les bras, les jette au sol, étouffe leurs cris. D’autres enfants ont subi les agissements de Christina dans d’autres familles. Elle purge actuellement une peine de 5 ans de prison. Elle s’est excusée et a plaidé coupable pour seulement deux des charges retenues contre elle. Sa défense s’est basée sur les troubles mentaux dont elle souffre.

La suite après cette publicité

 

Suite à cet incident, Desiree n’a pas voulu reprendre son travail d’agent de protection de l’enfance. Elle a pris cette expérience avec ses enfants comme un échec et ne se sent pas capable de protéger les enfants des autres.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.