Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Voilà comment Thomas Pesquet va rejoindre la Terre depuis l’espace

Publié par Odilon Duval Robert le 02 Juin 2017 à 14:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail


Ayant élu domicile sur l’ISS, la station spaciale internationale depuis près de 6 mois, Thomas Pesquet, ingénieur et astronaute va enfin rentrer sur Terre. Oui mais voilà, comment est-ce que ça marche ?!

 

A l’heure du départ, la capsule Soyouz va se séparer de la station pour une durée de 3h30 jusqu’à la Terre. Instantanément, l’équipe de contrôle, au sol, en prend les commandes. Arrivée à 140km d’altitude, la capsule se sépare en 3 parties. Seul le module de descente atteindra la Terre. A 10,5km d’altitude, la capsule passe d’une vitesse de 28000km/h à 800km/h. Pour que la décélaration continue sans accrocs, une série de parachute va s’ouvrir. A 8,5km du sol, le parachute principal se déploie, sa voile mesure 1000m2 ! Arrivé à ce stade, le Soyouz ne va plus qu’à 22km/h. Avant l’atterrisage, carburant et oxygène sont expulsés pour réduire les risques d’explosion. A 70cm du sol, les fusées de la capsule sont activées pour limiter le choc de l’atterrissage. Directement après que la capsule se soit enfin posée, les astronautes vont être soumis à une batterie d’examens médicaux avant de pouvoir enfin rentrer chez eux.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est une sacrée virée ! Rendez-vous à 16h, Monsieur Pesquet ! 😀

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0