Une CRS abandonnée par ses collègues et Christophe Castaner qui oblige les français à mettre un portrait du président chez eux : Les Fake News de la semaine

Une CRS abandonnée pars ses collègues dans la foule pendant l’acte 14, Christophe Castaner qui oblige les français à avoir un portrait d’Emmanuel Macron dans leur maison et plus aucun enfant juif dans les écoles de Seine-Saint-Denis, voici les Fake News de la semaine.

 

Christophe Castaner oblige les Français à mettre une photo d’Emmanuel Macron chez eux

« Les Français doivent réaffirmer leur soutien à notre République. Dès avril, j’exigerai qu’un portrait officiel du chef de l’Etat soit affiché dans chaque foyer français sous peine de lourdes sanctions judiciaires. »

C’est en tout cas ce qu’affirme un post Facebook relayé plus de 3000 fois :

Post Facebook Castaner

Une citation qui a visiblement été prise au premier degré par certains internautes au vu des commentaires et de son nombre de partages. Mais la personne ayant posté cette photo a en fait réutilisé un tweet du compte Le Journal de l’Élysée, un site parodique sur Twitter.

Vous vous en doutez, cette citation est donc complètement fausse et inventée.

 

Une CRS abandonnée par ses collègues pendant une manifestation des « gilets jaunes »

Cette séquence a été partagée plus de 13 000 fois et vue par plus de 400 000 personnes. Son titre : « Une gendarme abandonnée par ses collègues et protégée par des ‘gilets jaunes' ».

 

La CRS n’a en fait pas du tout été abandonnée par ses collègues, au début de la vidéo on peut voir deux CRS se décaler sur le trottoir et disparaitre dans la foule. La CRS au milieu des « gilets jaunes » se retrouve alors seule pendant quelques dizaines secondes. Certains manifestants lui demandent alors de partir car elle risque de se faire frapper. Au bout d’un vingtaine de secondes, elle retrouve ses coéquipiers puis les rejoint.

 

Le journal 20 minutes a également interviewé des personnes présentes sur la scène qui ont expliqué qu’elle n’était pas restée seule longtemps et que les CRS on été pris de court car ils étaient en sous nombre face à une manifestation qui n’était pas censée passer par ce chemin.

 

Appuyer deux fois sur la touche « annuler » d’un distributeur de billet empêche la fraude

On parle ici de « skimming », cette fraude permet à des personnes malveillantes de récupérer vos coordonnées lorsque vous insérez votre carte bancaire dans l’ATM. Elle consiste à placer un faux dispositif de lecteur de carte sur les distributeurs. Cette pratique est très répandue dans les pays en développement. Un récent post Facebook affirme qu’il est possible d’annuler cette fraude en appuyant deux fois de suite sur le bouton « annuler » mais c’est faux.

fraude atm

Ce message a également été posté en anglais, en portugais, en espagnol et en arabe. Seulement le clavier n’a rien à voir avec le dispositif installé sur le distributeur. Il existe cependant un moyen de détecter ce genre de fraudes, il suffit de tirer sur le lecteur de carte en le bougeant de haut en bas, s’il se détache facilement alors le distributeur a été modifié.

 

Le système bancaire mondial est aux mains des Rothschild

C’est ce qu’ont affirmé de nombreux internautes sur les réseaux sociaux, la BNP Paribas a même repris ces propos sur son site pendant quelques mois…

bnp fake Rothschild

C’est en réalité une fake news basée sur des clichés antisémites. En réalité Rothschild n’a strictement rien à voir avec les banques centrales, c’est à dire l’institution chargée d’appliquer la politique monétaire d’un pays. Leur rôle est multiple :

  • Assurer l’émission de la monnaie et donc fixer le taux d’inflation
  • Superviser le fonctionnement des marchés financiers
  • Prêter de l’argent à un pays en cas de crise

Rothschild possède en effet un patrimoine gigantesque, ils sont des acteurs influents du secteur bancaire mais il est faux d’affirmer qu’ils possèdent la quasi-totalité des banques centrales de la planète. La firme n’est d’ailleurs implantée (que) dans une cinquantaine de pays. D’ailleurs le groupe Rothschild possède au total 6 160 collaborateurs alors que la BNP Paribas emploierait à elle seule plus de 200 000 collaborateurs.

 

« Plus un seul enfant juif dans les écoles de Seine-Saint-Denis »

C’est une fausse affirmation souvent répétée par Marine Le Pen, Eric Ciotti ou encore Eric Zemmour. Eric Ciotti l’a par exemple affirmé sur France Info : « S’il y a plus aucun enfant juif dans une école publique de Seine-Saint-Denis ? On sait bien pourquoi. Parce qu’ils sont chassés aujourd’hui par la montée du communautarisme islamiste. »

 

Rodrigo Arenas s’est adressé au journal Le Monde pour nier cette affirmation : « Ce qui est insupportable, c’est que cela oblige des parents d’élèves à sortir de leur intimité en rendant publique leur religion, c’est contraire au laïcisme de la FCPE. C’est faux, et on ne fait pas de fichier des élèves par religion, donc, ce n’est pas sourcé, ce sont des rumeurs ». Seul Eric Ciotti se base sur un document, datant de 2004 et portant sur les signes et les affirmations religieuses dans les établissements scolaires. Il ne parle cependant en aucun cas de Seine-Saint-Denis et ne donne également aucun chiffre.

 

Rodrigo Arenas regrette également des amalgames qu’il juge « irresponsables » :  « Les croix gammées et les croix celtiques faites à Paris ce week-end, je doute que ce soit le fait de musulmans, que Zemmour balaye devant sa porte. » 

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Benjamin le 24 Fév 2019