Gilets jaunes : la porsche de Christian Etchebest et un véhicule Sentinelle incendiés au pied de la Tour Eiffel

Pour le treizième samedi consécutif, les Gilets jaunes ont déambulé dans les artères de Paris et des grandes métropoles du pays. La situation s’est rapidement tendue dans la capitale. Un manifestant s’est fait arracher la main en voulant ramasser une grenade de désencerclement. La vidéo choc a fait le tour des réseaux sociaux. Plus tard dans la journée, des journalistes dépêchés sur place ont constaté que plusieurs véhicules avaient été incendiés aux abords de la Tour Eiffel. Rémy Buisine, journaliste pour Brut, a notamment partagé ces scènes de chaos sur son compte Twitter.

 

Des Gilets jaunes s’en prennent aux militaires de l’opération Sentinelle

Les rassemblements des Gilets jaunes à Paris dans le quartier de la Tour Eiffel ont rapidement donné lieu à des heurts. Des scènes de violence ont éclaté sur le parcours de la manifestation. La Porsche du chef cuisinier Christian Etchebest a été incendiée par un individu qui s’est attaqué à plusieurs vitrines de banque et distributeurs automatiques de billets. Selon une information communiquée par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, cette même personne s’est ensuite attaquée au véhicule militaire de l’opération Sentinelle. Les images de la fourgonnette enflammée, au pied de la Tour Eiffel ont choqué et interpellé au lendemain de cette nouvelle journée de violences en plein Paris.

 

>>>À lire aussi : Gilets jaunes, la conséquence inattendue suite aux violents propos de François Berléand sur le mouvement

 

Vives réactions après l’incendie du véhicule Sentinelle lors de l’acte 13 des Gilets jaunes

Quelques heures après l’incendie du véhicule des militaires de l’opération Sentinelle, la ministre des Armées Florence Parly a vivement condamné cet acte sur les réseaux sociaux. « Brûler un véhicule des forces armées chargées de lutter contre le terrorisme est non seulement honteux mais surtout irresponsable. Ni l’inconscience, ni la bêtise ne détourneront Sentinelle de sa mission. » Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a lui aussi fait part de sa colère, en reprenant la photographie de la fourgonnette. « Indignation et dégoût. Les militaires de la mission Sentinelle protègent au quotidien nos compatriotes du risque terroriste. Ces attaques sont intolérables. Tout sera mis en œuvre pour que leurs auteurs soient appréhendés et jugés. » L’auteur présumé de ces incendies a été placé en garde à vue, samedi dans la soirée.

 

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 11 Fév 2019