Un paraplégique se traine dans un aéroport, privé de son fauteuil roulant bloqué sur un autre vol

Des voyageurs choqués, interloqués, ont pu croiser Justin Levene se trainer par terre, à la seule force de ses bras à l’aéroport de Luton, au nord du Grand Londres. Justin Leven est un athlète paraplégique qui ne se déplace qu’installé dans son fauteuil roulant à propulsion, qui malheureusement a voyagé sur un autre vol en provenance de Croatie.

Malgré les chaises de remplacement proposées par l’aéroport, il a préféré se trainer jusqu’à la sortie de l’aéroport, insatisfait par les solutions de remplacement. Les vidéos de cet homme en mauvaise posture dans l’aéroport ont bien vite fait le buzz sur les réseaux sociaux.

 

L’athlète paraplégique s’est retrouvé sans fauteuil à la sortie de l’avion

Quand Justin, 20 ans, a appris que sa chaise spécialisée était retenue en Croatie, le personnel de l’aéroport lui a proposé une chaise roulante classique, en attendant que son fauteuil soit rapatrié dans le prochain vol. Justin a refusé de s’asseoir dans cette chaise qui ne correspond pas à ses besoins et qui le prive de mobilité. « J’ai travaillé pendant de nombreuses années pour gagner mon indépendance. Si je m’installais dans l’une des chaises qu’on me proposait, j’aurais perdu mon indépendance et ça aurait été dégradant. Ils ont proposé de m’y attacher. Je n’aurais pas été capable de me redresser par moi-même ».

 

On lui a proposé un fauteuil assisté

Refusant d’être attaché à une chaise roulante classique, il a demandé à ce qu’on lui fournisse un petit buggy motorisé mais l’aéroport n’en possédait pas. Alors, il a décidé de se débrouiller sans leur aide et s’est trainé vers la sortie, à la seule force de ses bras. Arrivé dehors, il a trouvé un chariot à bagages sur lequel s’installer et continuer sa route jusqu’à la zone des taxis. Lui qui travaille dans l’humanitaire et est un champion international de course en fauteuil a l’habitude de prendre l’avion et reconnait que des problèmes peuvent arriver, et il le comprend. Néanmoins, il ne comprend pas pourquoi l’aéroport ne pouvait pas mettre à sa disposition un fauteuil motorisé.

 

Il se traine dans l’aéroport pour garder sa mobilité

Justin Levene a perdu l’usage de ses jambes, il y a dix ans, suite à une crise de toux interminable. Pendant deux jours, il toussait violemment sans s’arrêter, au point de se déplacer des vertèbres. Pour soigner son hernie, il a dû subir une opération qui a mal tourné et l’a privé de ses deux jambes. Aujourd’hui, il compte porter plainte contre l’aéroport et aller en justice. Malgré tout, l’aéroport soutient ses employés et affirme que tout a été mis en œuvre pour l’aider. « Notre équipe a travaillé dur pour trouver une solution, proposant en attendant, un fauteuil roulant assisté à M. Levene. Il a décliné toutes nos propositions, les jugeant inacceptables. Nous présentons nos excuses à M. Levene qui est insatisfait des services reçus. Par contre, nous sommes satisfaits de nos employés et des équipes qui ont fait tout leur possible malgré les circonstances difficiles ».

paraplégique se traine par terre aéroport

Crédits : Twitter, Justin Levene, BBC

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 05 Nov 2018
0