« J’ai ma B**e !  » : quand un client de bar agressif se montre peu coopératif avec la police… (vidéo)

La police gère un client de bar agressif

Cette vidéo nous montre un court extrait du reportage « Flagrant délit – Immersion dans les forces de sécurité de Reims » diffusé sur C8. Et pour cause, un homme d’une quarantaine d’années se trouvait dans un bar de la capitale champenoise lorsque les forces de l’ordre ont du intervenir. L’homme en question devenait agressif au sein de l’établissement et des policiers sont arrivés pour l’expulser. Ils tentent alors d’établir la conversation avec lui, en vain. Il semble ne connaître qu’un seul mot : « non« . Il refuse de donner son identité, ses papiers, ou même de se faire contrôler par la police.

La fouille de police prend une drôle de tournure

N’ayant pas commis de délit particulier, les policiers ne peuvent aparemment pas le faire sortir eux-mêmes. C’est donc au vigile du bar que revient cette lourde tâche. Le récalcitrant mesure un peu moins de 2 mètres pour environ 100 kilos. Autant dire qu’il n’est pas facile à déplacer. Ce n’est qu’une fois dans la rue que les agents de police poursuivent l’interrogatoire, et la fouille. Le client n’est manifestement pas du tout décidé à se laisser faire. Il va d’ailleurs répondre quelque chose d’assez surprenant aux policiers.

police

Le client insulte royalement la police…

En effet, lorsque ceux-ci lui demandent : « Rien de dangereux ou d’illicite sur vous, monsieur ?« , l’homme va nous montrer qu’il connaît un autre mot que « non« . Il répond : « J’ai ma b*te !« . Ce à quoi le policier rétorque que c’est peut-être dangereux en effet, sans certitude. Le client sous-entend alors que s’il se la prenait dans le c**, ça pourrait certainement l’être. Suivi d’un magistral « Je t’emmerde » après que le policier lui ait demandé de ne pas se montrer insultant. C’est aussi ça, les joies d’être dans la Police !

Publié par Charlene le 27 Avr 2018
0