Un torrent de déchets dévale les rues de la capitale libanaise

Après la canicule qui a touché l’Europe cet été, les coulées de boue en Inde et l’ouragan qui s’annonce destructeur aux États-Unis, ce sont les pluies torrentielles qui font des dégâts au Liban. Plusieurs villages sont totalement inondés, recouverts d’eau et de boue, et la moindre rue en pente se transforme en rivière. Le courant de ses torrents emporte avec lui des arbres déracinés, des voitures et tous les déchets qu’il a croisés sur son chemin. Le résultat est affolant, comme on peut le voir dans la vidéo. Les rues de Beyrouth sont transformées en rivières de détritus et de poubelles, alors que la ville n’a plus de lieu pour disposer ses immondices depuis 2015.

 

Les déchets flottent dans les rues inondées de Beyrouth

En 2015, le terrain qui était utilisé comme déchèterie principale de la capitale libanaise a fermé car il était rempli. Depuis, Beyrouth n’a plus de lieu officiel qui sert à recueillir les déchets. Plusieurs terrains ci et là servent à recevoir une partie d’entre eux, mais il s’agit d’une solution de secours qui pourtant est utilisée depuis 3 ans. Le gouvernement peine à trouver une solution et la situation s’enlise. C’était sans compter sur les problèmes météorologiques qui allaient venir leur rappeler la triste vérité.

 

La capitale n’a plus de zones pour larguer les immondices

Si les déchets s’entassent dans des terrains hors de la vue des habitants des beaux quartiers, les pluies torrentielles qui s’abattent sur le pays, ont agi comme une triste piqûre de rappel. Les eaux boueuses ont emporté les déchets non recyclés et entreposés dans ces terrains qui servent de déchèterie. C’est comme ça que des rivières de déchets dévalent actuellement les rues de la capitale. Déjà en janvier de cette année, les tempêtes avaient emporté des déchets vers la mer, avant que la marée finisse par les ramener sur le rivage, transformant les plages en déchèteries.

rivière de déchets liban

Crédits : Alerta Roja, YouTube/hani issa, YouTube/CNN

Publié par Nicolas F le 13 Sep 2018
0