Trop courte ! Un conducteur de bus refuse de faire monter une jeune femme à cause de sa jupe !

Les faits se sont passés à Paris, et plus exactement à l’arrêt Botzaris. À une heure tardive, ce conducteur de bus de la ligne 60 a refusé de faire monter une jeune femme à cause de sa tenue vestimentaire qu’il juge inappropriée.

>> À lire aussi : Cette cliente d’une salle de sport obligée de se changer à cause d’une tenue jugée inappropriée et provocante… Jugez par vous-même

Un conducteur de bus qui fait du zèle

Vendredi, dans le journal le Parisien, le poète algérien Kamel Bencheikh revient sur un événement qui s’est déroulé la semaine dernière et qui concerne sa fille de 29 ans. Il explique que la jeune femme attendait tranquillement le bus à une heure tardive et qu’elle portait une jupe, visiblement trop courte au goût du conducteur de bus.

« Le bus de la ligne 60 avec une amie, à l’arrêt Botzaris, aux Buttes Chaumont (Paris XIXe). Lorsque le véhicule est arrivé, elles n’étaient que toutes les deux. Le chauffeur les a jaugées, n’a pas ouvert les portières et a redémarré ».

>> À lire aussi : Le garde du Louvre refoule cette influenceuse à cause de sa tenue trop sexy et inappropriée

Quand le conducteur de bus se transforme en videur

Mais la jeune femme ne se démonte pas et décide de courir après le bus qui s’arrête un peu plus loin, à un feu rouge. Elle toque alors à la vitre pour savoir pourquoi elle ne peut pas monter à l’intérieur. « Le véhicule s’arrête quelques mètres plus loin à un feu rouge. Ma fille a couru jusqu’à la vitre du conducteur pour demander au chauffeur pourquoi il n’ouvrait pas les portes. […] Le machiniste lui a répondu, ‘tu n’as qu’à bien t’habiller’ en regardant ses jambes ».

Face à cette polémique, le conducteur de bus admet partiellement les faits et reconnaît avoir fait « une faute de service. » Le problème, c’est qu’il laisse sur le bas-côté une jeune femme à une heure tardive… Évidemment, la RATP a immédiatement ouvert une enquête ainsi qu’une procédure disciplinaire à l’encontre du chauffeur. « Dans ce contexte, la RATP a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire, à partir des premiers éléments recueillis, qui pourra aller jusqu’à la révocation. Les faits tels qu’ils sont rapportés étant totalement contraires à toutes les valeurs que porte la RATP ».

>> À lire aussi : Elle se fait virer par la sécurité d’un magasin car les hommes ne peuvent pas « se retenir » en voyant sa tenue

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 07 Mai 2019
0