Un voleur braque un groupe de mamans… parmi elles se trouve une policière armée qui n’hésite pas à tirer !

Elivelton Neves Moreira avait mal choisi sa cible pour commettre son braquage. Le jeune homme avait eu l’idée de voler un groupe de mamans qui venaient rechercher leurs enfants à l’école. Le voleur a pointé une arme sur elles, mais en quelques secondes la situation s’est complètement inversée. L’une des mamans était une policière et a sorti son arme, même si elle n’était pas en service. Sans hésiter, elle a tiré sur le voleur, qui est décédé quelques heures plus tard de ses blessures. Dans la vidéo, au contenu violent, on peut voir le voleur agoniser au sol après les coups de feu de la policière.

 

Un braqueur choisit de voler un groupe de mamans

Une caméra de surveillance située à la sortie d’une école a filmé la scène qui s’est déroulée devant un établissement privé de São Paulo, au Brésil. Elivelton Neves Moreira, 21 ans, a bondi sur un groupe de mamans, leur demandant leurs biens de valeur. Il pointe un 38 millimètres vers elles pour les forcer à s’exécuter. Il tire même une fois, mais la balle se perd. Quand il tire une deuxième fois, l’arme s’enraye. Parmi les mères, accompagnées de leurs enfants, il y avait Katia da Silva Sastre, 42, un agent de police de l’armée. Même si elle était hors service, elle portait son arme sur elle.

 

Une policière en civil était avec sa fille

La mère n’hésite pas à dégainer et à tirer trois coups dans la poitrine du voleur qui tombe à terre et qui se roule de douleur. Elle donne un coup de pied dans l’arme du voleur afin qu’il ne puisse plus s’en servir et continuer à tourner autour de lui avec son arme pointé dans sa direction. La caporale Sastre est considérée comme une héroïne dans la ville et le gouverneur Márcio França lui a même remis une médaille lors d’une cérémonie officielle organisée en son honneur. Le gouverneur lui a également envoyé une orchidée violette pour le jour de la Fête des mères, qui tombait ce weekend au Brésil.

 

Le voleur est mort à cause des tirs de la policière

Malheureusement, le jeune voleur ne s’est pas remis de ses blessures et est décédé à l’hôpital quelques heures après la tentative de vol. Il a été précisé que juste avant de s’en prendre au groupe des mamans, il avait déjà terrorisé un agent de sécurité qui avait obtempéré en lui donnant son téléphone et son portefeuille. « Ce n’est pas la fin idéale, puisque le suspect est mort », a commenté le gouverneur. « On aurait préféré que ça n’arrive pas. Mais c’est un message pour tous ceux qui portent une arme. Ils doivent savoir qu’ils peuvent être tués par les professionnels de la sécurité qui sont entrainés pour protéger le public ».

braquage voleur tire groupe de mamans policière

Crédits : Governo do Estado de São Paulo, Facebook, Ferreira Master
Publié par Nicolas F le 16 Mai 2018
0