Alors que son chat avait disparu, cinq ans plus tard un miracle se produit !

En 2015, une habitante de l’Union, près de Toulouse, avait perdu son chat. 5 ans plus tard, alors qu’elle n’y croit plus du tout un miracle se produit à 500 km de chez elle. Découvrez cette histoire dans la vidéo ci-dessous : 

A lire aussi : Elle adopte un chat dans un refuge mais 24h plus tard, l’impensable se produit !

En 2015, son chat a disparu subitement

Léa avait 18 ans quand elle a perdu son chat Fripouille en 2015. L’été, à Launaguet, près de Toulouse, son chat habitué à jouer sur le balcon de son appartement, est introuvable. Léa le cherche sans interruption avec sa famille et ses amis, elle placarde des affichettes partout dans le quartier, met des alertes sur les sites mais rien à faire… Au bout de plusieurs jours, elle est obligée de se faire une raison. Son chat s’est perdu ou a été volé. « J’étais effondrée, j’en ai pleuré des semaines. À l’époque, Fripouille avait tout juste un an, je l’avais récupéré dans un petit village près de Toulouse alors qu’il n’avait que trois mois, il était à peine sevré, j’étais vraiment attaché à lui. Il était vraiment beau. Des yeux verts, et le contour des yeux noir, comme s’il était maquillé » , a-t-elle confié à la Dépêche.

Toutefois, ce lundi 8 juin 2020, cinq ans plus tard, un miracle se produit. A 9h du matin, Léa reçoit un appel. Au bout du fil, un vétérinaire de la clinique du Moulin Blanc à Saint-Tropez. Il lui annonce qu’un monsieur lui a rapporté un chat et qu’il sait que l’animal lui appartient grâce à l’analyse de sa puce.  « J’étais estomaquée, j’avais les larmes aux yeux » , raconte la jeune femme, alors âgée de 23 ans.

Des retrouvailles inattendues !

Le chat est en bonne santé. Un monsieur l’a retrouvé au bord de la route et s’en occupait depuis 10 jours. Il l’a amené à la clinique pour l’adopter. Toutefois, comme il est pucé, Léa peut le récupérer si elle le souhaite. Au vu du bon état de l’animal, elle hésite à le laisser à ce nouveau maître. En effet, depuis elle a adopté deux nouveaux chats.

« En tout cas, j’ai pu voir sur les photos que m’a envoyées la vétérinaire qu’il était en bonne santé, qu’il avait même pris un peu de poids. Je dois aller en vacances en Provence cet été, donc je passerai certainement le voir. Peut-être qu’il se rappellera de moi… En tout cas, le fait de le retrouver a fait remonter énormément de souvenirs et d’émotions. Rien que pour cela, je suis heureuse de l’avoir fait pucer, et que quelqu’un l’ait retrouvé… », a conclu Léa. Une nouvelle histoire qui prouve l’importance de pucer ses animaux pour les identifier.

Source : La Dépêche

A lire aussi : On vous présente Kitzia, la chatte à la moue grincheuse qui pourrait être « la nouvelle Grumpy Cat » (Vidéo)

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 14 Juin 2020
0