Un chiot abandonné par un éleveur pour une raison honteuse ! Il va vite le regretter !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Bertam, un spitz allemand, n’était qu’un chiot de 5 mois lorsque son éleveur l’a trouvé trop gros pour être vendable. Le chien s’est donc retrouvé sur un site d’adoption.

 

Abandonné par l’éleveur

L’éleveur de Bert était un homme qui estimait qu’un chien, pour être vendable, devait faire un certain gabarit. Alors, quand son chiot de 5 mois s’est trouvé plus gros que la moyenne, il a préféré s’en séparer, le jugeant invendable. Comme un meuble qui aurait un défaut, en somme. Mais jamais il n’aurait pu croire que celui qu’il avait balancé comme ça trouverait une maitresse extraordinaire !

 

Un coup de foudre

Nous le savons, pour que cela « passe » avec un animal, le coup de foudre doit être réciproque.

Alors, quand Kathy Graison a trouvé, par hasard, Bert sur un site d’adoption, elle n’a pas hésité à prendre un vol New-York-Tulsa pour le rencontrer … Le coup de foudre a été immédiat : « Il y avait un certain « je-ne-sais-quoi » dans son regard » explique t-elleUne belle histoire d’amour et d’amitié s’est immédiatement créée.

 

Une maitresse hors-normes

Ce qu’il faut savoir, c’est que Kathy possède une galerie d’art, The Hole, à New-York. En adoptant son animal de compagnie, celui-ci a également adopté la passion de sa maîtresse. A tel point que dès le lendemain de l’adoption le petit Bert se baladait déjà au milieu des convives d’une exposition.

 

Et il a voyagé : il est parti au Canada, à Seattle, à Washington … Restaurants, bars, opéras : il est de toutes les sorties !

 

Un chiot devenu mascotte !

Non seulement le petit chiot a grandi et a aujourd’hui 4 ans, mais en plus, il est plus que connu ! « Bertie est devenu notre mascotte, non officielle bien-sûr, et beaucoup de gens viennent à la galerie pour le voir ». Une popularité qui a conduit sa maitresse à lui ouvrir un compte Instagram suivit par … Plus de 141 000 personnes !

 

Une happy-end à l’américaine pour ce chien qui, nous aussi, nous fait craquer !

 

But is it bobo? I’m a bobo boy #chocolatepom #pomeranian

Une publication partagée par Bertram The Pomeranian (@bertiebertthepom) le

Publié par Mélaine le 03 Août 2018