Une fresque d’Adama Traoré et George Floyd fait scandale !

Une fresque de street-art sème la zizanie en Seine-Saint-Denis, dans la ville de Stains. Avec les manifestations contre les violences policières et le racisme, le collectif “Art” a voulu rendre hommage aux deux figures emblématiques de ces luttes : Adama Traoré et George Floyd. Face à cette commémoration, le syndicat “Alliance Police Nationale” s’indigne. En ce moment, les forces de l’ordre subissent une vague de haine grandissante. De l’autre côté, certaines personnes perdent la vie suite à des interpellations trop violentes. Face à ce chaos, le gouvernement stagne. Retour sur cette fresque entraînant un mécontentement général. Découvrez la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : Police: Les forces de l’ordre expriment leur colère vis-à-vis du ministre de l’Intérieur

Dans un contexte tendu entre les forces de l’ordre et une population méfiante, cette fresque déplait

Dans un contexte tendu entre les forces de l’ordre et une population énervée face aux débordements policiers, le collectif “Art” a souhaité rendre hommage à deux figures emblématiques du mouvement de lutte contre le racisme et les violences policières : Adama Traoré et George Floyd. En effet, plusieurs dérives policières ont mené la population à fortement s’indigner contre ce fléau.

Suite à cette vague de contestation, Christophe Castaner a supprimé des techniques d’interpellations importantes utilisées par les forces de l’ordre. C’est pourquoi les syndicats de police appellent aux manifestations pour rendre compte des problématiques du terrain et pour protéger les policiers, qui font l’objet d’une vague de haine sans commune mesure et dont le rôle est se mettre en danger pour protéger la population.

En légende de cette fresque : contre le racisme et les violences policières. Le syndicat “Alliance Police Nationale” prend cette annotation comme un affront et compte bien la faire supprimer. 

La réaction d’un syndicat de police

Depuis le début de ces manifestations, les forces de l’ordre subissent une haine sans précédant. C’est pourquoi cette fresque a semé la zizanie chez les policiers. Le syndicat “Alliance Police Nationale” s’indigne. 

En effet, cette fresque est vue comme “une méfiance envers les policiers et l’institution” . Cette réaction est “malvenue” et le syndicat ne comprend pas la réaction de la marie de Stains, qui a carrément inauguré cette fresque.

De son côté, le maire de la commune de Stains, Azzedine Taïbi, assume ses actes : “nous ne cesserons pas de dénoncer les comportements inadmissibles de certains policiers qui outrepassent leurs droits” .

Leur but : supprimer la légende, qui est vue comme un affront contre les forces de l’ordre. Le syndicat appelle à un rassemblement à 16h dans la ville de Stains, ce lundi 22 juin 2020. En réaction, Assa Traoré, la soeur d’Adama Traoré, appelle, elle-aussi, a un regroupement proche de celui des forces de l’ordre, ce même jour, à la même heure.

En ce moment, un rien vient envenimer ce débat houleux. Dans un contexte aussi tendu, il est nécessaire de retrouver une forme d’apaisement et ne surtout pas généraliser. Certains policiers ont commis des actes inadmissibles et devraient être jugés pour cela. De plus, le racisme ne devrait pas avoir sa place dans une société comme la France. À côté, la police permet chaque jour aux citoyens d’être protégés, il est donc nécessaire de la respecter.

À lire aussi : L’image incroyable d’un membre du mouvement Black Lives Matter qui vient secourir un militant d’extrême droite

Publié par Salomee le 22 Jun 2020
0