Il invente des gants pour traduire la langue des signes

C’est une innovation absolument étonnante ! Au Kenya, ce jeune homme de 25 ans a réussi à mettre au point des camps permettre de traduire la langue des signes en langage audio.

 

 

 

 

Des gants qui traduisent la langue des signes

Aujourd’hui, nombreux sont les outils qui nous permettent de traduire une langue étrangère. Et heureusement, parce que nous sommes de plus en plus à partir la conquête du monde. Alors on connaît évidemment l’incontournable Google traduction. Mais il existe aussi d’autres applications capables de traduire en direct les propos de votre interlocuteur. Bien pratique lorsqu’il s’agit de demander sa route, ou un renseignement. Mais que faire lorsqu’il s’agit de traduire la langue du silence ?

 

 

Et bien ce Kenyan de 25 ans, Roy Allela a une idée absolument incroyable. En effet, comme la langue des signes est d’abord et avant tout basée sur la gestuelle, il décide d’inventer des gants connectés pour aider les sourds et muets à mieux communiquer avec les gens qui les entourent. 

 

 

 

gants-tradution-langue-des-signes-innovation

 » Des gants connectés pour aider les sourds et muets à mieux communiquer avec les gens qui les entourent « 

 

 

 

Comprendre la langue des signes

Aujourd’hui, on estime à plus de 30 millions le nombre de personnes qui souffrent de troubles de la parole et qui sont obligées d’utiliser la langue des signes. Or, c’est l’une des langues les plus compliquées à traduire dans la mesure où nous n’avons absolument aucun matériel sonore sur lequel nous baser. Voilà pourquoi, ces gants baptisés Sign-I0 sont une véritable petite révolution. « Ces gants ont pour objectif de combattre la stigmatisation associée à la surdité et à un trouble de la parole. Si les gants ont l’air cool, chaque enfant voudra savoir pourquoi vous les portez. »

 

 

 

En pratique, ils seront capables de reconnaître les mouvements effectués et de les transférer via une application sur Smartphone ou Android. Le geste sera ensuite traduit et vocalisé. Encore un l’état de prototype, chaque utilisateur devrait pouvoir configurer la langue, le sexe et la hauteur de la voix avec des résultats d’une précision d’environ 93 %. Même s’il reste aujourd’hui beaucoup de travail à concrétiser, il s’agit d’une merveilleuse invention technologique en faveur de l’inclusion.

 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 12 Fév 2019
 
0