Pour une maison, il tue, brûle et démembre sa soeur. Le récit sanglant de ce fratricide…

Le procès de Loïc Duran à la cour d’assises de Saintes, en Charente-Maritime, commence lundi 12 octobre et devrait durer 3 jours.

À lire aussi : Anne Hidalgo dans la tourmente : un proche de la maire de Paris mis en examen pour viol et agressions sexuelles

Un meurtre effroyable

Un procès d’une extrême gravité s’ouvre à la cour d’assises de Saintes. Sur le banc des accusés, Loïc Duran, 43 ans. Il est accusé d’avoir tué sa soeur ainée Estelle, 45 ans, car elle souhaitait vendre le domicile familial. Le drame se déroule dans ce même domicile, le 5 septembre 2016.

Objet de tensions entre sa soeur et lui depuis le décès de leurs parents, en 2013 et 2015, Loïc Duran développe une véritable obsession pour cette maison. Récemment divorcé, il est persuadé que sa propre soeur va le voler. Il colle alors des post-it sur tous les meubles de la maison. Malgré ses modestes moyens financiers, l’accusé souhaite devenir l’unique propriétaire. Un moyen de « respecter la mémoire de ses parents » , selon lui. Estelle refuse.

Ce conflit familial prendra fin dans la maison, dans le village de la Vallée, en septembre 2016. Loïc assène un violent coup de marteau sur l’arrière du crâne d’Estelle, qui se trouvait de dos. Il récuse d’avoir voulu la tuer et affirme que c’est Estelle qui a commencé à être violente envers lui. Elle, l’ex-judokate, lui aurait donné des coups de poing et s’apprêtait à se saisir d’une arme.

Il détruit le corps sans vie de sa soeur

Loïc Duran, après avoir tué sa soeur ne s’arrête pas là. Il traîne le corps de sa soeur dans un bac à sable de la propriété et y met le feu avec de l’essence et de l’huile de moteur. Pendant que le cadavre de sa soeur brûle, il nettoie le séjour et la salle à manger. Une fois son funeste nettoyage terminé, il emporte le cadavre calciné et l’emmène dans sa voiture.

Quelques jours passent et une enquête pour disparition inquiétante est ouverte. Inquiet qu’on remonte jusqu’à lui, Loïc Duran décide de se débarrasser du cadavre d’Estelle. Il le démembre et laisse des parties du corps à différents endroits. Les enquêteurs retrouveront la tête d’Estelle Duran sur une plage de Tremblade et ses tibias et ses fémurs près d’une route dans les environs. Le reste du corps n’a toujours pas été retrouvé.

Interrogé par le fils, le compagnon et le frère ainé de la victime, Loïc déclare avoir laissé sa soeur avec un homme se prénommant « Nano » , le soir de sa disparition. Les enquêteurs n’y croient pas et une dizaine de jours plus tard, le place en garde à vue. Mais Loïc Duran n’avouera son crime que 10 mois plus tard, lors d’une perquisition judiciaire. Son procès débute et devra trancher si la mort d’Estelle Duran été préméditée ou non. 

Source : Le Figaro 

À lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès : Guy Joao, l’homme confondu avec le meurtrier, témoigne un an après toujours furieux !

Publié par Lucie B le 12 Oct 2020
0