Ces parents ont décidé de ne pas révéler le sexe de leur enfant… et il y a une raison à cela !

Les parents ne veulent pas dire le sexe de leur enfant

Brent et Kyl Myer sont deux parents très attentifs au bien-être de leur enfant. Et depuis que leur petit bébé est né, ils ont pris la décision de ne pas divulguer le sexe de leur enfant pour une raison très simple. Ils ne veulent pas que leur enfant subisse une quelconque pression sociale au sujet des stéréotypes de genre. En effet, Kyl et Brent veulent élever Zoomer, leur petit bout, de façon totalement neutre sexuellement parlant. Pour découvrir Zoomer et ses parents, allez jeter un coup d’oeil à notre vidéo juste au-dessus !

 

Depuis quelques années maintenant, le couple Myer fait parti du mouvement Gender Creative Parenting. Ce dernier souhaite éradiquer les pressions sociales qui sont engendrées par les stéréotypes du genre. En effet, comme Kyl l’explique bien : « Le sexe ne dit rien de la personnalité de l’enfant, de son tempérament, de sa couleur préférée, de ses préférences alimentaires, de son sens de l’humour […] »

 

Un principe d’éducation

Pour sensibiliser les gens, et en particulier les jeunes parents, Kyl et Brent ont créé un compte Instagram où ils postent des photos de leur si bel enfant. Et les photos sont souvent accompagnées de messages et de conseils touchants. Le couple habite actuellement dans l’Utah, aux États-Unis. Et en appelant leur enfant Zoomer, surnommé « Z » pour faire plus court, ils donne la possibilité à leur enfant de ne pas subir une quelconque pression liée à son genre.

 

L’enfant est actuellement âgé de 2 ans et a vraiment l’air épanoui sur les images que les parents partagent sur Instagram.

 

Ce que le couple essaie d’entreprendre n’est pas une chose facile. Mais cela pourra peut être faire passer le message à d’autres personnes. Et enfin éradiquer les codes sociaux qui régissent notre société.

 

Comme l’explique si bien sa maman : « Zoomer choisira très probablement un genre avant l’âge de 3 ou 4 ans. Nous ne pensons tout simplement pas que ce soit à nous de choisir en son nom. En ne révélant pas le sexe, et en le traitant d’une manière créative du genre, Z aura la liberté d’explorer et de créer sa propre identité, en dehors des restrictions et des attentes des normes de genre traditionnelles ».

 

Une belle leçon et un parfait exemple qu’on devrait sûrement suivre ! Vous pouvez découvrez le visage de ce magnifique enfant et de ses parents dans notre vidéo.

 

Source : Unilad

Publié par Jeanne Tilly le 16 Avr 2018
0