Un robot marque des paniers de basket en calculant la distance, la force et l’angle du tir

Publié par Nicolas F le 06 Avr 2019

Il mesure 2 mètres 10 centimètres et il impressionne les plus grands basketteurs. Si son allure n’est pas spécialement effrayante, sa précision a de quoi leur faire peur. Cue 3 est un robot qui marque des paniers à (presque) tous les coups. Il arrive à calculer la distance, la hauteur du panier et adapter la force et l’inclinaison de son tir pour que la balle fasse une belle floche dans le panier. Regardez la vidéo pour voir sa prouesse.

 

> À lire aussi : En Chine, des robots remplacent déjà les instituteurs à l’école maternelle

 

Le robot de Toyota marque des paniers

C’est le géant d’ingénierie japonais Toyota qui a présenté cette semaine son prototype qui met mal à l’aise tous les grands basketteurs. Grâce à des senseurs et des capteurs, le robot équipé de deux jambes, deux bras et une tête, est capable de calculer l’angle et la force de son tir pour que le ballon arrive dans le panier. Que les basketteurs se rassurent, pour le moment, la machine n’est pas capable de dribbler, ni de courir. Il s’agit d’un prototype de robot qui n’est programmé que pour tirer.

 

> À lire aussi : Un robot capable de faire des backflips ! (vidéo)

 

Son logiciel puissant permet d’adapter la force et l’angle de tir

Pour réussir à marquer ses paniers, le robot a une vue tridimensionnelle, et peut n’ont seulement adapter l’angle de ses bras, mais aussi, il plie ses jambes pour ajuster l’élan donné au ballon et il peut faire une rotation de son torse pour affiner la précision de son tir. Dans la vidéo ci-dessus, on peut voir le robot marquer ses paniers. À l’heure actuelle, il lui arrive encore quelques fois de rater le tir. Ce type de robot n’a pas d’utilité directe dans le sport. Néanmoins, la technologie, les logiciels du robot et sa structure mobile pourront être réutilisés pour concevoir d’autres robots, dans d’autres domaines. Ce n’est pas pour rien que Toyota demande à ses ingénieurs de fabriquer ce genre de robots. Selon le fabricant, cela amuserait les ingénieurs et les motiverait à adapter les fonctionnalités à d’autres demandes plus spécifiques et plus utiles pour la robotique présente dans les automobiles.

 

> À ne pas manquer :

Un robot surdoué a appris à faire du patin à glace

À Las Vegas, un robot est tué sur le coup par une Tesla qui roulait en mode autonome

Un robot livrera bientôt vos courses chez vous avec Franprix !

robot basket tir panier

Crédits : YouTube/Alvark Tokyo

En savoir plus sur : - - -

 
0