Les bâtons sauteurs partagés arriveront bientôt à Paris !

Scooters, vélos, trottinettes, Segway, monoroues, gyroskates, hoverboards figurent déjà dans la liste des ennemis des automobilistes. Ils occupent la voirie et gênent les véhicules, mais ils montent aussi sur le trottoir quand ils se sentent en danger, et dans ce cas, ce sont les piétons qui doivent les éviter. La liste risque de s’allonger avec nouveau moyen de locomotion qui va arriver à Paris… le bâton sauteur. Non, nous ne sommes pas le 1e avril. Les bâtons sauteurs, ces objets d’acrobatie, vont bientôt être proposés à la location partagée dans la capitale. Regardez la vidéo pour voir de quoi il s’agit.

> À lire aussi : Attention ! Les trottinettes électriques peuvent causer des traumatismes dentaires

Les bâtons sauteurs débarquent à Paris

Stop, on arrête tout ! Là, on va vraiment trop loin. Déjà que la trottinette était à la base un moyen de transport ridicule, que même petits on n’osait pas faire en public, voilà maintenant qu’on veut nous faire croire que le bâton sauteur est un moyen de locomotion pratique et totalement normal pour un adulte. Vous ne savez pas ce qu’est un bâton sauteur ? Cela ressemble à une échasse unique qui rebondit. Le bâton est monté sur un ressort. Vous posez vos pieds sur deux petites cales qui dépassent du bâton et vous le maintenez en tenant une sorte de guidon. Et puis, vous sautez !

> À lire aussi : Choc : Un homme à 85 km/h sur l’autoroute en trottinette électrique (vidéo)

Une société suédoise va proposer des bâtons sauteurs partagés pour concurrencer les trottinettes

En faisant un petit effort, on peut comprendre que la trottinette aide à parcourir quelques kilomètres sans trop se fatiguer et en profitant d’un semblant de liberté. Par contre, le bâton sauteur, bien qu’on n’ait pas encore eu la chance de l’essayer, semble relativement physique. L’inventeur du concept explique qu’il s’agit d’un « moyen de transport pour les derniers mètres du trajet ». C’est la société suédoise Cangoroo qui va prochainement proposer les bâtons sauteurs (aussi appelés pogo sticks) à Malmö et à Stockholm, durant l’été. Si les essais sont concluants, ils pourraient arriver à Paris en septembre. La location des bâtons se fera de la même façon que les trottinettes partagées Bird ou Lime, que l’on trouve un peu partout dans la capitale. Le prix pour débloquer son bâton avec l’appli, serait de 89 centimes, puis le coût serait d’environ 27 centimes par minute d’utilisation.

> À lire aussi : Bientôt le port du casque et des gants obligatoire en trottinette électrique ?

Crédits : cangoroo.tech, YouTube/cangoroo official

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 09 Juin 2019
 
0