Après les concours de claques, les concours de fessées font le buzz en Russie

Publié par Maxime le 12 Juin 2019

 

On connaissait le « Male slapping » , la compétition sportive la plus… étonnante au monde, où les participants doivent s’atomiser la figure en se balançant des gifles monumentales en plein visage. Cette discipline, venue tout droit de Russie, ce qui n’est au fond guère surprenant, a désormais sa déclinaison féminine. Les champions surentraînés aux bras volumineux, parfois gonflés de stéroïdes, laissent alors leur place à des femmes, aux formes généreuses, qui s’affrontent dans des concours de claques assez spéciaux. Il ne s’agit pas ici d’envoyer la plus grosse bugne dans la figure de son adversaire mais bien de lui infliger la plus grosse fessée possible.

>>>À lire aussi : Ce bodybuilder russe est mis KO dans un concours de claques en Russie

Les concours de fessées remplacent les concours de claques en Russie

Les images ahurissantes des concours de claques en Sibérie ont fait le tour de la planète ces derniers mois. Mais les colosses russes sont désormais remplacés pour ces concours de fessées par des mannequins fitness aux fessiers rebondis. La compétition, qui se tenait le week-end dernier, a opposé plusieurs influenceuses locales dont la « fit-girl » Anastasia Zolotaya, suivie par plus de 480 000 personnes sur Instagram. Les règles du concours sont simples. Les « combattantes » doivent infliger les plus lourdes fessées possibles à leurs adversaires, jusqu’à ce que celles-ci finissent par déclarer forfait. Si aucune d’entre elles n’est prête à jeter l’éponge, un jury décide de l’issue du combat en désignant la vainqueur.

Concours de fessées

>>>À lire aussi : Mettre une fessée à son enfant, ce sera bientôt interdit !

Une future discipline olympique ?

La vidéo de l’événement partagée sur Youtube a déjà été visionnée près de deux millions de fois sur la plateforme. Dans la section commentaires, des internautes, amusés par cette toute nouvelle discipline, militent pour la voir apparaître aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo l’été prochain. Pas certain que les membres du CIO soient totalement convaincus par leur démarche.

>>>À lire aussi : Au Salon de l’agriculture, Laurent Wauquiez se fait remarquer en donnant des fessées aux vaches

En savoir plus sur : - - -

 
0