Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Incroyable ! Il pêche un splendide homard bleu

Publié par Celine Spectra le 09 Juil 2022 à 18:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Saviez-vous que la carapace bleue du crustacé est le résultat d’une mutation génétique ? Cette dernière amène le homard à produire plus d’une certaine protéine. Lui donnant ainsi une couleur bleue très rare. Un pêcheur de Portland a, en tout cas, ce dimanche 3 juillet, était ravi de sa découverte.

Publicité
Incroyable ! Il pêche un splendide homard bleu

Flickr

Ce homard bleu retournera dans l’eau pour continuer sa croissance

Ce dimanche 3 juillet, un pêcheur de Portland, dans le Maine, a été surpris de capturer un homard bleu vif très rare au large des côtes. Il s’est donc rapidement emparé de son réseau social préféré afin de partager la photo de sa trouvaille. « Ce homard bleu a été pêché au large de Portland, il est ensuite retourné à l’eau afin de continuer de grandir. », légende-t-il.

Publicité

Alors qu’on a généralement l’habitude de voir les carapaces des homards de couleur rouge ou brune, il faut savoir que la carapace bleue du crustacé est le résultat d’une mutation génétique. Cette dernière amène le homard à produire beaucoup plus d’une certaine protéine.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

C’est un signe de chance

Les homards bleus sont extrêmement rares en Atlantique Nord. Certains pêcheurs pensent donc qu’il s’agit d’un signe de chance d’en attraper un. Dans l’alimentation, les homards pêchés dans l’Atlantique Nord ont tendance à être brun verdâtre et à virer au rouge rosâtre lorsqu’ils sont bouillis. Le homard américain est, quant à lui, souvent d’une sorte de brun verdâtre… Donc le bleu vif semblerait étrange aux pêcheurs locaux. D’autant plus que les homards européens ont tendance à être d’une couleur bleue plus terne.

Publicité

En France, le homard bleu est tout de même beaucoup moins rare. Il vit dans des trous de roches dans les eaux littorales. Très largement pêché, on le trouve également de nos jours dans des rochers plutôt éloignés des lieux de passage. Tels que notamment les plateaux rocheux.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.