Le corbillard fait demi-tour et va à l’hôpital quand ils entendent des cris étouffés sortir du cercueil

Il s’agit d’une phobie partagée par beaucoup de personnes. Nombreux sont ceux qui ont peur d’être enterrés vivants. Cette histoire n’est pas là pour les réconforter. En Argentine, un employé de pompes funèbres a entendu du bruit provenir du cercueil qu’il transportait dans son corbillard. Il n’en croyait pas ses oreilles, des petits cris sortaient du cercueil. Immédiatement, il a changé sa trajectoire et s’est dirigé vers l’hôpital le plus proche. Regardez la vidéo des personnes endeuillées qui constatent le bruit et demandent au croque-mort d’aller à l’hôpital.

Le corbillard suivait la procession funéraire quand des bruits ont été entendus

Si longtemps les thanatopracteurs ont été appelés croque-morts, c’est justement parce qu’ils avaient pour mission de vérifier que la personne supposément décédée l’était réellement, en leur mordant les pieds. Il est bien sûr impossible de mettre quelqu’un qui soit encore vivant en terre  ! Pourtant, de nombreuses légendes urbaines et de croyances populaires racontent des cas de morts-vivants qui auraient gratté à leur cercueil pour qu’on les libère. C’est ce qui est arrivé lors de cet enterrement à Buenos Aires. La famille endeuillée qui formait un cortège funéraire autour du corbillard qui transportait le corps d’une femme de 65 ans, a entendu des cris étouffés sortir du cercueil. L’employé de pompes funèbres a également entendu les bruits, et il s’est immédiatement arrêté.

 

La défunte a été ausculté par des médecins qui ont confirmé sa mort

Encouragé par la famille qui a soudain repris espoir de voir la défunte ressusciter, il a fait demi-tour et s’est dirigé vers l’Hôpital Blas L. Dubarry. Les médecins se sont penchés sur ce cas particulier, et ils n’ont pu que constater que la défunte était bien « morte depuis au moins 24 heures ». Il existe une explication rationnelle à ce phénomène. Bien que les bruits aient pu être amplifiés par le contexte et l’état spirituel des personnes endeuillées, il est possible que la personne décédée ait fait des bruits. Le corps continue à évoluer après la mort. La décomposition du corps provoque certains phénomènes chimiques, comme la formation de gaz et le raidissement des muscles. Les gaz sortent par les orifices, dont la gorge, dans laquelle les muscles des cordes vocales sont tendus et l’expulsion du gaz provoque des sons.

corbillard cris cercueil

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 17 Déc 2018