Découvrez pourquoi nous dormons !

La question peu sembler superficielle, non ? Mais savez-vous vraiment pourquoi nous dormons ? Des chercheurs explorent des pistes et ont quelques éléments de réponses à nous apporter.

 

Nous dormons pour nous protéger

Enfin pas nous. Mais notre cerveau. Parce que notre cerveau, lui, consomme près de 20% de l’oxygène du corps (et c’est beaucoup !). Lorsqu’il fonctionne, notre cerveau crée un stress oxydatif. Celui-là même qui génère des radicaux libres qui, eux, peuvent endommager les structures cellulaire. Pour réduire ce stress, nous dormons. CQFD.

 

Le sommeil permet également de consolider la mémoire et la maturation cérébrale. En dormant, nous enregistrons et sélectionnons les informations dont nous avons réellement besoin. Et dormir nous permettrait, de la même manière, d’apprendre à gérer nos émotions. 

 

Pourquoi ? Tout simplement parce que lors du sommeil paradoxal (cette phase durant laquelle le cerveau n’est pas tout à fait au repos), notre cerveau fait le ménage dans les connexions neuronales. Il trie, notre cerveau !

 

Nous dormons … Pour grandir !

Vous pensiez que manger de la soupe vous faisait grandir ? Non ! Par contre, dormir, oui. Dormir permet au métabolisme et aux hormones (dont ceux de la croissance) de faire leur travail. Vous comprenez maintenant pourquoi nos chères têtes blondes et nos adolescents passeraient volontiers la journée sous la couette. Et dormir permettrait un bon fonctionnement du système immunitaire.

 

Mais on dort également pour reposer et préserver notre organisme. D’ailleurs, certains animaux privés de sommeil développeraient des troubles. Et, paradoxalement, d’autres sont capables de se priver de sommeil sans que cela ne soit dommageable pour leur organisme.

 

Cependant, il faut savoir que pour nous, les humains, dormir 1/3 de notre vie n’est pas sans raison. Ce temps durant lequel nous ne sommes pas en éveil est un véritable danger puisqu’il nous laisse sans défense. Le sommeil, lui, permet de conserver l’énergie. On dépense moins de calories, le rythme cardiaque est diminué ainsi que le rythme respiratoire. Tout tourne alors au ralenti et c’est ce qui permet de préserver notre corps et notre cerveau.

 

Les chercheurs explorent plusieurs pistes sur le sommeil. Aujourd’hui, bien que nous soyons capables de créer des choses insolites grâce à la science, nous ne savons toujours pas avec exactitude pourquoi nous dormons. D’autant plus qu’un simple état de veille calme suffirait à nous reposer.

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 11 Nov 2018
 
0