Comme un homme, cette jeune femme a des poils sur le torse et le ventre, mais assume sa différence

Leah Jorgensen est une jeune femme pétillante et dynamique, toujours souriante. Mais derrière ce sourire, elle cachait jusqu’à aujourd’hui un secret. Elle souffre d’un syndrome qui lui donne une pilosité masculine. Alors qu’elle a toujours rasé et épilé ses poils durant toute son adolescence, elle ne s’est jamais sentie aussi bien que depuis qu’elle s’accepte telle qu’elle est. Dans la vidéo, regardez comment Leah assume dorénavant sa pilosité.

 

Elle passait des heures à se raser le corps

Leah Jorgensen souffre du syndrome de Stein-Leventhal, aussi appelé syndrome d’ovaires polykystiques. Cette maladie encore mal connue est causée par un déséquilibre hormonal chez la femme. Leah a donc une pilosité comparable à celle des hommes. Elle a des poils sur le visage et sur le torse. Elle a aussi des poils entre les seins et sur le bas ventre. Pendant des années, elle passait beaucoup de temps à raser tout ça. Il lui fallait des heures pour se débarrasser des poils de son ventre.

 

Même son médecin était choqué

Cette habitante du Wisconsin a testé de nombreuses méthodes comme le laser ou toutes les techniques d’épilation. Mais aujourd’hui, elle a décidé de s’accepter telle qu’elle est. Quand elle va à la plage, elle ose montrer son corps et porter un bikini, sans se raser ni les bras, ni les jambes, ni les aisselles, ni les jambes, ni le dos et ni le ventre. « Pendant longtemps, mon but au quotidien était d’arriver à la fin de la journée sans que personne ne remarque mes poils. Mais comme j’en ai beaucoup, c’est difficile à cacher. » Même son médecin qui n’avait jamais été confronté à un tel cas d’hirsutisme, a fait une drôle de tête en voyant son corps.

 

Elle a eu un déclic et elle a assumé ses poils

Quand il faisait chaud en été, les gens lui demandaient pourquoi elle portait autant de couches sur elle. « J’étais convaincue que j’allais perdre mes amis, que ma famille allait me déshériter et que je ne trouverai aucun emploi ni de petit ami… que j’allais avoir une vie misérable ». Elle a eu le déclic d’accepter son corps, le jour où elle a subi un accident. En se faisant renverser gravement par une voiture, les secouristes ont dû couper ses vêtements dans l’ambulance. Et elle s’est rendue compte que personne n’a eu de réaction particulière en voyant son corps.

 

Elle a changé de vie depuis qu’elle s’assume

Au même moment, elle est tombée amoureuse d’un homme qui ne semblait pas dérangé par ses poils, même s’ils ne sont plus ensemble à présent. Depuis lors, elle a appris à aimer son corps et à s’assumer. « Assez, c’est assez ! » Elle a arrêté de se raser et en un an, elle est devenue une autre personne. Ses 2500 abonnés sur Instagram peuvent voir tout son courage, à travers les photos qu’elle partage. Elle qui avait un emploi qu’elle qualifiait de « trop sérieux » et qui permettait de se cacher dans un bureau, a repris des études et travaille maintenant au contact des autres, comme assistante médicale avec des autistes.

Crédits : Instagram/Leah Jorgensen

Publié par Nicolas F le 23 Fév 2018
0