Un club de hipsters barbus pris pour des terroristes…

 

Cette histoire devait bien arriver… La tendance de la barbe est à son apogée et des clubs de barbus se forment partout dans le monde. Les Bearded Vilains sont à la base d’origine américaine et militent contre le racisme, l’homophobie, l’oppression et toute sorte d’injustice (des hipsters engagés). C’est en Suède que ce petit club a été interrompu en pleine réunion par deux policiers. En effet, les deux agents ont cru qu’il s’agissait d’une réunion de membres de l’Etat Islamique. En réalité, les hommes se sont donnés rendez-vous dans les ruines du château de Brahehus, et, un automobiliste inquiet a immédiatement alerté les forces de l’ordre. La situation a été prise avec beaucoup d’humour, les policiers se sont vite rendus compte de l’erreur et sont repartis le sourire aux lèvres.

bearded-villains-group

Une situation étonnante et très ironique lorsque l’on se rend compte que les Bearded Vilains expriment une philosophie totalement contraire à celle de l’Etat Islamique. Le bénéfice du doute peut tout de même être accordé à ce pauvre automobiliste car, le club des barbus a lui aussi un drapeau noir avec des caractères blancs.

Et puis ça donne quand même un petit côté sexy...

Et puis ça donne quand même un petit côté sexy…

1444694078148

Les Cat Beards : le club des chats barbus

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Mathilde le 14 Oct 2015
 
0