Train surfing : Agrippés au pare-brise arrière d’un train en marche, ce jeune couple est excité par le danger

Ces jeunes amoureux ont une conception toute particulière du romantisme. Pour Alexander et Lilia, rien de tel qu’un date à l’arrière d’un train. Mais vraiment… « à l’arrière » d’un train. Et le train doit être en marche. Pour eux, s’accrocher à l’arrière des trains en marche les excite vraiment. Assistez à leur séance de train surfing, filmée à l’aide d’une perche à selfie, dans la vidéo ci-dessus. Ils s’agrippent à l’essuie-glace d’un train qui roule à 120 km/h.

 

Unis par le goût du danger

Pas besoin de préciser que ces deux amoureux sont des amateurs de sensations fortes et d’aventures un peu particulières. Alexander Ivanov, 19 ans, et sa bien-aimée Lilia Semenihina, 18 ans, partagent le goût du danger. Cela fait un an qu’ils s’organisent des petites virées romantiques des plus périlleuses. À la station de Gomel, en Biélorussie, ils ont sauté sur un train prêt à partir.

 

Le train surfing devient une tendance

Pas besoin de ticket ! C’est le genre de rendez-vous amoureux qui ne coute pas grand-chose, si ce n’est une bonne dose de courage. Ce sport extrême s’appelle le « train surfing », et il est de plus en plus pratiqué en Russie et dans les pays de l’est. « Le train peut aller jusqu’à 120 Km/h si c’est un train intercité. On peut repousser nos limites. Il y aussi plein de bâtiments et de tours qu’on aimerait escalader ensemble, et rouler sur encore plus de trains ». On espère qu’ils pourront réaliser leurs fantasmes en toute sécurité !

Crédits : YouTube/Caters Clips

Publié par Nicolas F le 04 Fév 2018