Pensant soigner son autisme, une mère fait ingérer de l’eau de Javel à sa fille…

Qui a besoin de se faire soigner ?

Après une mère qui a donné du sel à son enfant, place à la mère indigne qui a donné de l’eau de Javel à sa fille. Sauf que cette fois-ci, ce n’était pas dans le but de la tuer, d’après ses dires. La fillette en question est atteinte d’autisme. Après que le père ait déposé plainte contre son ex-compagne, celle-ci s’est défendue en prétextant avoir trouvé un remède soit-disant « miracle » pour soigner l’autisme. Sa recette contenait donc de la Javel, mais pas que. On y retrouvait également du chlorite de sodium. Cette recette « magique », trouvée sur Facebook et baptisée « Solution minérale miracle », se vend actuellement sur Internet. Un « traitement » qui permettrait également de venir à bout du sida, de l’hépatite A, B et C, de l’herpès ou encore du paludisme.

eau de javel poison

Aucun traitement contre l’autisme

Jusqu’à ce jour, les seuls effets connus de l’ingestion de Javel sont des nausées, des vomissements et des diarrhées. Forcément. Notons que ce qui sert à récurer les toilettes ne devrait jamais, jamais, terminer dans l’estomac de qui que ce soit. Il me semblait que c’était la base. Mais apparemment, non. De nombreux cas d’intoxications ont été signalés par des centres antipoisons après ingestion de cette « solution » toxique. D’après Frédéric de Bels, qui gère les centres antipoison de l’InVS, quatre sites Internet ferait la promotion de ce mélange. Les autorités sanitaires mettent aujourd’hui en garde les consommateurs contre ce produit. D’ailleurs, aucune médication ne peut traiter l’autisme puisqu’il s’agit d’un trouble psychotique.

Crédit photo / photo à la une : Pixabay

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 20 Fév 2018
0