Covid-19 : le nombre de morts du sida pourrait exploser !

Alors que la pandémie du coronavirus touche tous les pays du monde, l’Afrique sub-saharienne est particulièrement inquiète. Selon l’ONU, le nombre de décès lié au sida pourrait doubler dans le pays si la pandémie vient perturber l’accès aux traitements. Dans une époque incertaine, il est important de prendre toutes les précautions afin d’assurer la sécurité et la bonne santé de la population.

>> À lire aussi : Coronavirus : la très bonne nouvelle sur le déconfinement qui vient de tomber

Coronavirus : l’inquiétude en Afrique sub-saharienne !

500 000. C’est le nombre de morts supplémentaires probable en Afrique sub-saharienne entre 2020 et 2021, si l’accès aux antirétroviraux était perturbé pendant une période de six mois, comme l’indique 20 Minutes. En 2018, l’OMS avait dénombré 470 000 décès liés au sida, contre 950 000 en 2008. Des chiffres inquiétants, qui augmenteront si la pandémie empêche l’accès aux traitements.

Alors que le pays est particulièrement touché par le VIH, 25,7 millions vivaient avec le virus de sida en 2018 dans cette région. Mais si les campagnes de prévention et l’accès aux soins sont interrompus à cause du Coronavirus, les infections infantiles pourraient bondir, et les traitements devraient être interrompus. L’ONU et l’OMS se montrent particulièrement inquiets, et reste attentifs à l’évolution du pays.

sida

>> À lire aussi : Coronavirus : ce signe qui nous indiquera que c’est « la fin de l’épidémie » !

L’Onusida appelle a « continuer les préventions du VIH »

Que doit-on faire, alors que les décès liés au sida diminuent doucement en Afrique sub-saharienne ? Doit-on arrêter les efforts pour se concentrer seulement sur le coronavirus ? Alors que le sida est particulièrement meurtrier dans la région ? Non. Pour l’Onusida, il est inconcevable d’arrêter la bataille contre le sida, et l’organisation appelle les gouvernements à « ne pas faiblir dans leurs efforts de prévention du VIH et garantir que les populations continuent d’avoir accès aux services nécessaires pour éviter toute infection, discrimination et violence, mais aussi pour être en mesure de jouir de leur santé sexuelle et de la reproduction ainsi que des droit afférents » . Selon l’Onusida, 78 millions de personnes ont été infectés par le virus du sida depuis son apparition officiel dans le monde , il y a environ 40 ans. 35 millions de personnes sont mortes du VIH dans le monde depuis 1981.

>> À lire aussi : Inquiétude : le nombre de nouveaux foyers de Coronavirus explose en une semaine

Source : 20 Minutes

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 18 Mai 2020
0