Confinement : ce phénomène dangereux et inquiétant qui s’amplifie depuis quelques semaines sur les routes

Avec le confinement, les routes sont presque désertes. Une situation qui donne envie à de nombreux chauffeurs d’appuyer sur le champignon. De grands excès de vitesse ont été enregistrés depuis le 17 mars.

A lire aussi : Accident dramatique pour un homme qui portait un masque depuis plusieurs heures

Le confinement libère les routes. Le périph parisien et les autoroutes n’ont jamais été aussi vides. Certains en profitent donc pour dépasser les vitesses autorisées et les compteurs s’affolent.

Des grands excès de vitesse en hausse pendant le confinement

Entre le début du confinement le 17 mars et le 26 avril, plus de 11 200 grands excès de vitesse ont été relevés en France par des policiers, gendarmes ou radars, rapporte Europe 1. L’an passé sur la même période, on en comptait 9 600.  Les infractions ont donc augmenté de 16,6%. Des chiffres hallucinants quand on sait qu’il y a beaucoup moins de monde sur les routes.

Des voitures flashées au-delà de 180 km/h voire jusqu’à 234 km/h

Samedi 25 avril, des gendarmes sur l’autoroute A40, en direction d’Annemasse ont vu de beaux excès de vitesse. A hauteur d’Etrembières, un jeune conducteur au volant d’une Renault Mégane a été enregistré roulant à 189 km/h sur une route limitée à 100. Que faisait-il ? Il allait faire des courses et semblait donc très pressé. Et hop, choppé, plus de permis et véhicule à la fourrière ! Les parents vont être contents… Avec moins de personnes sur les routes, les automobilistes sont donc moins prudents. Encore plus vite ! Les gendarmes de Valogne ont intercepté un conducteur de 19 ans, jeune permis, à 234 km/h pour 110 sur la RN13.

Par ailleurs, un chauffard récidiviste de 23 ans a conduit sans permis et s’est fait contrôler à 149 km/h sur une portion à 70. Ces grands excès de vitesse à plus de 50 km/h au-delà de la limite autorisée peuvent entraîner une amende de 1500 euros, une suspension de permis qui peut durer au moins trois ans et un retrait de six points. Le véhicule est aussi immobilisé. Il faut espérer que la situation se calmera pour le déconfinement où la circulation reprendra progressivement.

Sources : Europe 1, Le Dauphiné

A lire aussi : Le motard blessé de Villeneuve-la-Garenne appelle au calme dans les banlieues sous-tensions !

Publié par Romane le 03 Mai 2020
0