Elle fait sensation en postant des photos de son acné avant/après ! Le résultat est stupéfiant ! (vidéo)


Les boutons, la peau grasse, les rougeurs… l’acné est devenue un vrai combat pour beaucoup de monde. Pour venir à bout de cette maladie, certains ont recours à une solution drastique : Roaccutane (également connu sous les noms, Curacné, ou encore Accutane). Kali Kushner raconte en images son parcours. 

 

Accutane, l’ultime recours

Il y a deux ans, Kali Kushner, étudiante de 22 ans, a décidé de poster sur sa page Instagram @myfacestory des photos de son visage avant, pendant, et après la prise du traitement Accutane. Et il faut dire que les résultats sont stupéfiants. Aujourd’hui, l’Instagrameuse recense près de 27 000 abonnés sur son compte. Pourtant, en lançant cette page, le but de Kali Kushner n’était pas de devenir célèbre, comme elle l’explique lors d’une interview avec Marie Claire : « J’essayais juste de suivre ma progression pendant mon traitement de six mois. »  Après avoir essayé multiples traitements, sans succès, Accutane est apparu comme l’ultime recours pour la jeune femme. Malgré les nombreux effets indésirables liés au médicament – comme le dessèchement de la peau, la fatigue, la sensibilité – Kali Kushner s’est mise à poster les clichés de sa peau, sans filtre.

 

Une page contre les préjugés

Son but premier était donc de faire état des effets du médicament sur sa peau. Mais Kali Kushner ne s’attendait pas à autant de support de la part de ses followers. Plus les jours passaient, plus les abonnés affluaient. « Je sais ce que tu ressens, je suis aussi passée par là », peut-on lire sous une de ses photos. « Tu as l’air tellement mieux. Je t’admire beaucoup », commente une internaute. On lui demande même des conseils. Si elle a créé sa page @myfacestory, c’est aussi pour dénoncer les stéréotypes sur l’acné : « Les gens pensent que tu as de l’acné parce que tu es sale, ou parce que tu ne te laves pas le visage, raconte-t-elle, mais il s’agit d’hormones, de sucre dans le sang, de génétique. » 

 

Deux ans après la prise du traitement Accutane, il ne lui reste plus que quelques cicatrices. Mais sa peau est bien plus nette qu’avant. La jeune femme rappelle : « Vous êtes bien plus qu’une acné, et si vous voulez commencer Accutane pour avoir plus confiance en vous, alors faites-le, mais faites le pour vous, pas seulement pour essayer de ressembler à cette image parfaite qui correspond à nos parfaits standards de la beauté. » 

Publié par Marion Ristor le 06 Oct 2017