Vacances de la Toussaint : Comment organiser son départ avec le couvre-feu ?

Ce samedi 17 octobre, l’Ile-de-France et 8 métropoles commencent le couvre-feu de 21h à 6h. Or, les vacances scolaires de la Toussaint débutent tout juste aussi et les départs sont déjà prévus. Sera-t-il alors interdit de quitter ses zones après 21 heures? On fait le point.

vacances

A lire aussi : Couvre-feu : comment télécharger l’attestation dérogatoire de sortie ?

Vacances de la Toussaint et couvre-feu

Avec la propagation du Covid-19, les mesures se durcissent et un couvre-feu d’au moins quatre semaines attend l’Ile-de-France et 8 métropoles comme l’a annoncé Emmanuel Macron. A 21 heures dans ces zones, tous chez soi et plus personne dans les rues. En cas de violation du couvre-feu, une amende de 135 euros sera déclarée. Des dérogations seront accordées à ceux qui travaillent tard le soir. Certains établissements comme les restaurants qui livrent à domicile, les hôtels ou encore les hôpitaux pourront rester ouverts.

Toutefois, le gouvernement a décidé de ne pas empêcher les départs en vacances pour la Toussaint et donc les déplacements entre régions. Au vu de ce couvre-feu, on imagine bien que les gens auront envie de bouger ailleurs. Toutefois, comment cela se passe au niveau des horaires de départ et de retour ? Faut-il être parti avant 21 heures et rentrer aussi avant ?

Attention en voiture !

Lors de la conférence de presse de ce jeudi 15 octobre, Jean Castex a précisé qu’il sera possible de prendre un train ou un avion qui part après 21 heures. Cela fait partie des exceptions. Les gares resteront accessibles par les transports en commun.

Toutefois, quand est-il quand on part en voiture en vacances? Il serait vraiment préférable de prévoir un voyage en dehors des heures de couvre-feu car vous n’aurez pas de billets justificatifs. En cas de contrôle, vous prenez le risque d’être sanctionné. Même s’ils permettent d’échapper aux embouteillages, on vous conseille d’éviter les trajets de nuits si vous habitez ou partez dans une zone d’alerte maximale.

A lire aussi : Covid-19 : Le nouveau coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut contre l’incohérence des décisions du gouvernement

Publié par Romane le 16 Oct 2020
0