9 astuces pour se loger gratuitement en voyage, le guide ultime du backpacker

Les voyages forment la jeunesse. Mais ils détruisent le porte-monnaie. Même s’il existe des techniques pour se loger moins cher, comme AirBnB ou les auberges de jeunesse, voyager peut se révéler très onéreux. Avec quelques astuces, il y a moyen de réaliser beaucoup d’économies. Si vous êtes sociable, que vous n’avez pas peur de rencontrer de nouvelles personnes et de travailler un peu, vous pouvez vous loger gratuitement. Pour les longs voyages, cela permet de réduire son budget (ou de consommer plus de bières). En plus, ces astuces vous aideront à faire des rencontres et à mieux comprendre la culture d’un pays étranger. On ne va pas vous mentir, rien n’est totalement gratuit. Il y a toujours quelque chose à « payer » , mais pas avec de l’argent. Généralement, il s’agit de petits services à rendre en échange du gîte (et parfois) du couvert.

Voyage Camping

>> À lire aussi : Pourquoi le ciel est bleu

1. Le camping sauvage en voyage

Vous n’avez pas peur de dormir à la belle étoile quand vous voyagez à la campagne ? Alors, le camping sauvage est peut-être la solution idéale pour vous. Avec une tente et un sac de couchage, vous pouvez dormir tranquillement en profitant de la nature. Si vous n’avez pas la place de prendre avec vous le matériel nécessaire, vous pourrez certainement en louer sur place. Pensez à vérifier les emplacements autorisés, car les amendes sont salées. En ville, cette technique n’est pas très efficace mais pour les voyages à la campagne vous ne rencontrerez pas de problèmes.

2. Le home-sitting

Vous connaissez le baby-sitting ? Découvrez le home-sitting. C’est à peu près la même chose, mais sans les couches à changer. Vous gardez la maison (ou l’appartement) d’autres voyageurs pendant leur absence. Ce sont souvent des maisons de haut standing et il y a en général quelques tâches à effectuer : ménage, jardinage, entretien de la piscine… Mais vous ne payez rien ! Pour les propriétaires, l’avantage est que leur logement est entretenu et protégé des cambrioleurs.

Voyage

3. Le woofing

Le woofing est une solution gratuite et écologique. Le concept lancé par le site WWOF a tout pour nous séduire. Vous serez logé gratuitement contre un peu de travail dans une ferme biologique. L’occasion d’en apprendre plus sur la vie dans une ferme et de faire de belles rencontres. Contre le gîte et le couvert, vous participerez à la vie de la communauté. Si vous voyagez pendant une longue période, le woofing peut être une façon de vous poser quelques jours ou quelques semaines pour reconnecter avec le monde du travail.

>> À lire aussi : Canicule : voilà pourquoi vous ne devriez pas dormir avec votre ventilateur allumé !

4. Le logement contre l’enseignement d’une langue

Vous parlez au moins deux langues ? Yes, of course, alors vous pouvez vous loger gratuitement pendant un voyage. La start-up française (cocorico) TalkTalkAirBnB propose à ses utilisateurs de dormir gratuitement à l’étranger en échange de cours de langue. On vous voit venir, ce n’est pas ce que vous pensez. Les « cours » n’en sont pas vraiment puisqu’il s’agit surtout d’interactions durant les repas ou les activités que vous pourrez faire avec votre hôte. C’est la formule parfaite pour pratiquer sa seconde langue et rencontrer des gens. Et peut-être que vous allez vous découvrir une vocation de prof !

5. Le couch-surfing

Le couch-surfing c’est un peu comme squatter le canapé d’un pote, mais sans pote. Sur le site Couchsurfing.com, des milliers d’hôtes mettent à disposition leur canapé pour des voyageurs. Si un jour cet hôte se retrouve dans votre ville, vous pourrez à votre tour l’accueillir. Si vous optez pour le couch-surfing, pensez à ramener un petit cadeau et à rendre service une fois sur place. Prouvez à vos hôtes que les Français sont les meilleurs cuisiniers en leur préparant un bon petit plat (rendez-vous sur Marmiton pour les plus nuls).

6. Le house-swapping

Si vous êtes prêts à laisser votre maison à des inconnus, alors testez le house-swapping. Comme dans le film The Holiday avec Cameron Diaz et Jude Law, deux personnes échangent leur maison pour quelques jours ou quelques semaines. Appartements, villas, cabanes… On trouve de tout ! C’est un système gagnant-gagnant : les deux parties ne payent rien et peuvent se loger gratuitement en voyage.

7. Le pet-sitting

Si comme nous vous êtes fans d’animaux, alors le pet-sitting va changer votre vie. Comme le house-sitting, cette façon de se loger gratuitement en voyage vous permet de vous installez chez quelqu’un tout en prenant soin de sa maison. Mais le petit bonus avec le pet-sitting est qu’il y a des animaux. Vous pouvez sortir Médor ou nourrir Félix tout en découvrant une nouvelle ville. Attention à bien se renseigner le le type de d’animal, tout le monde n’est pas fan des araignées ou des serpent. Le pet-sitting permet d’éviter de placer les animaux au chenil pendant un voyage, ce qui est moins stressant pour eux. Vous pouvez retrouver des offres ici.

8. Le night-swapping

Le night-swapping reprend le concept du couch-surfing mais en version améliorée. Quand vous accueillez des voyageurs chez vous, vous gagnez des points de nuitées que vous pouvez réutiliser partout dans le monde. Les logements sont classés de 1 à 7 en fonction de leur standding.  Une nuit dans un logement classé 7 équivaut à sept nuits dans un logement 1.

9. Les voyages en bus des nuit

Si vous n’avez pas peur du manque de confort, pourquoi ne pas économiser une nuit en dormant dans un bus ?  Les trajets peuvent faire perdre jusqu’à une journée pendant un voyage. Pour gagner du temps et de l’argent, vous pouvez profiter de ces trajets pour dormir. En Asie, beaucoup de compagnies de bus proposent les sièges couchettes. Plus confortables que les bus traditionnels, ils permettent de (relativement) bien dormir. Fermez les yeux à Hanoï et réveillez-vous à Hô Chi Minh. Cette technique marche aussi avec les trajets en ferry ou en train.

Voyage

Mais avant de tester toutes ces techniques, vérifiez que vous n’avez pas de la famille ou des amis qui habitent dans votre destination. Un petit message sur Facebook ne coûte rien et permet de reprendre contact avec certaines personnes. Visiter une ville ou un pays avec quelqu’un vivant sur place permet aussi de mieux découvrir la culture et de sortir des sentiers battus.

>> À lire aussi : Réserver un billet d’avion : quel est le meilleur moment pour réserver un vol moins cher ?

En savoir plus sur : - -

Publié par Constance le 29 Avr 2019
0