Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En 2020, vous pourrez payer vos impôts au bureau de tabac !

Publié par Emma le 28 Juil 2019 à 22:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour toutes les personnes qui, faute d’organisation, ont raté la date limite pour payer les impôts de 2019, cette nouvelle devrait vous faire plaisir. Dîtes adieu à votre argent qui disparaît de votre compte sous prétexte que vous avez deux semaines de retard ! Dès juillet 2020, il sera possible de payer ses impôts chez les buralistes en carte bleue et en espèces jusqu’à 300 euros. 

Publicité

>> À lire aussi : Un enfant privé de cantine pour des impayés 

Gérald Darmanin confirme le paiement des impôts dans les bureaux de tabac

Alors que ce débat est sur la table depuis un petit moment au gouvernement, la décision a enfin été prise. En effet, Gérald Darmanin, ministre des Comptes Publics confie dans un entretien au groupe Ebra que « ceux qui veulent payer leur impôt, en espèces jusqu’à 300 euros, et en carte bancaire au delà pourront le faire chez leur buraliste. » 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Et pour une fois, le ministre ne se fait pas prier, puisqu’il déclare que cette possibilité sera ouverte l’année prochaine avec des tests qui démarreront dès janvier 2020. L’objectif est selon lui « de rendre ce service plus accessible, grâce à un réseau plus étendu que celui de la Direction générale des finances publiques » . À noter qu’effectivement, les buralistes sont présents dans 3400 communes contre 1800 pour la DGFIP.

>> À lire aussi : Si le paiement sans contact est activé sur votre carte bancaire, vous devez absolument voir cette vidéo 

Postes de fonctionnaires supprimés

Publicité

Suite à la décision du gouvernement de rendre possible le paiement des impôts dans les bureaux de tabac, la Confédération semble avoir bien pris la nouvelle. En effet ils ont annoncé dans un communiqué que cette décision avait été accueillie « avec enthousiasme et grand sens des responsabilités » et s’inscrit d’après eux dans « le rôle de service public de proximité de la profession. » 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Et comme vous le savez, une bonne nouvelle en cache souvent une moins bonne. En effet, dans le même entretien, Gérald Darmanin évoquait le nombre de fonctionnaires d’État qui seront supprimés durant le quinquennat. « Ce sera sans doute autour de 15 000 suppressions de postes de fonctionnaires d’État sur le quinquennat, dont moins de 2 000 l’année prochaine, pour l’essentiel à Bercy. » 

>> À lire aussi : Les commentaires les plus drôles sur l’application amendes.gouv.fr 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.