Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire Adèle Haenel : la réponse cinglante de Christophe Ruggia aux accusations

Publié par FJ le 22 Déc 2019 à 18:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Christophe Ruggia s’est confié sur les accusations d’Adèle Haenel. L’actrice a porté plainte contre lui pour agression sexuelle lorsqu’elle avait 15 ans. Le réalisateur a décidé de sortir du silence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa réponse est cinglante envers la jeune femme.

adele haenel reaction christophe ruggia

>>> À lire aussi : Marion Cotillard : son message bouleversant concernant les scandales sexuels dans la cinéma

Christophe Ruggia répond à Adèle Haenel

C’est une nouvelle à laquelle personne ne s’attendait. Christophe Ruggia est enfin sorti du silence. En effet, l’actrice Adèle Haenel a porté plainte contre lui pour « agressions sexuelles sur mineure de quinze ans » et « harcèlement sexuel ».

Et si l’affaire est si médiatisée c’est parce que la jeune femme a donné une interview pour le moins bouleversante sur Mediapart. Et cette dernière a rapidement fait le tour du monde. L’actrice est alors devenu la figure d’un mouvement qui lutte contre les violences et les agressions faites aux femmes.

Suite à cet entretien, la jeune femme a décidé et a enfin trouvé le courage pour aller porter plainte.

>>> À lire aussi : Ce cinéaste pense que le viol devrait être légalisé et demande aux femmes de « coopérer » et de porter des préservatifs « au cas où »…

« Je recevais une lettre d’une violence inouïe »

Le réalisateur vient de sortir du silence. Après plusieurs mois, il décide de donner sa version des faits. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est assez cinglant.

C’est par le biais de ses avocats qu’il a pris la parole et a laissé savoir qu’il « réfutait catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d’attouchement sur cette jeune fille alors mineure ». Il avait ensuite demander à Adèle Haenel de lui « pardonner » d’avoir « commis l’erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu’une telle posture suscite ». 

« Après ce premier film [Les Diables], où Adèle était éblouissante, je lui avais promis d’écrire à nouveau pour elle. J’ai donc rédigé un scénario avec un rôle pour elle et un pour Vincent Rottier, mais mon producteur ne voulait pas en entendre parler. Elle misait tout sur mon futur film. Le lendemain, je recevais une lettre d’une violence inouïe où elle racontait qu’elle stoppait le cinéma parce que je l’avais trahie et manipulée ». 

>>> À lire aussi : « Je ne bougeais pas, il m’en voulait de ne pas consentir ». Adèle Heanel accuse un réalisateur français de « harcèlement sexuel » et d’ « attouchements » alors qu’elle était mineure

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER