Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire Fiona : le père de la petite fille fait des confidences glaçantes sur le caractère de Cécile Bourgeon

Publié par Jessy le 26 Mai 2020 à 15:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2013, un terrible fait divers frappe la France. Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, et Berkane Makhlouf, le beau-père, ont été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle pour violences sur mineure et infanticide. Invité dans l’émission Ça commence aujourd’hui, le père de la petite fille se livre sur la jalousie de son ex-femme. Le père en profite également pour parler des trois procès, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous !

>> À lire aussi : Images surréalistes à Strasbourg : 400 personnes assistent à un match de football malgré les interdictions (Vidéo)

Cécile Bourgeon : possessive, jalouse et… violente ?

Le 25 mai dernier, Nicolas, le père de Fiona, était l’invité de Ça commence aujourd’hui, animée par Faustine Bollaert. Pendant l’émission, l’homme se livre sur le drame qui a touché sa famille en 2013, et revient notamment sur la jalousie excessive de Cécile Bourgeon, son ex-femme au moment des faits, vis-à-vis de la relation entre le père et sa fille. « J’étais très proche de ma fille, comme je suis très proche de mon autre fille d’ailleurs. Ça a pu mettre des tensions dans mon couple » a-t-il expliqué sur le plateau. Une jalousie poussant la femme à faire beaucoup de réflexions à son mari, jusqu’au jour où le couple s’est séparé.

>> À lire aussi : Une interpellation tendue sur un marché à cause du port du masque fait le buzz sur les réseaux sociaux ! (VIDÉO)

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Tout a basculé en septembre 2012 !

Alors qu’ils se séparent, Nicolas et Cécile s’accordent sur la garde des deux enfants. Mais en septembre 2012, Nicolas apprend que le nouveau compagnon de Cécile a « fait du mal » à sa fille. Les relations entre les trois adultes se sont détériorées. « Dans l’ensemble, ça a été une séparation sereine […] Elle n’avait pas spécialement changé de comportement. Les premiers mois, ça se passait très bien. J’avais les filles les week-ends […] Ca a basculé en septembre 2012, quand j’ai pris mes filles et que Fiona m’a dit qu’il (le compagnon de Cécile) lui avait fait mal » avoue alors Nicolas.

>> À lire aussi : Drame : une mère de famille tue son bébé de 17 mois en lui roulant dessus