Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Après avoir tatoué des enfants malades, il tatoue un cheval pour lui redonner confiance en lui

Publié par Nicolas F le 06 Juin 2017 à 13:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Parmi les techniques thérapeutiques alternatives, il y a celles de l’artiste Benjamin Lloyd qui tatoue des enfants malades. Les tatouages (non permanents) de l’artiste ont pour effet de rebooster la confiance en soi. Cette fois-ci, il ne s’est pas rendu en pédiatrie pour trouver ses modèles, il a eu droit à une consultation un peu particulière. Il a été invité dans une écurie pour soigner un cheval. Il a, bien entendu, appliqué sa technique graphique sur l’animal.

 

Il redonne le sourire à des enfants malades

Benjamin Lloyd a pour habitude de tatouer des enfants malades avec un aérographe. Les tatouages redonnent confiance aux enfants ou les amusent, tout simplement. Tout a commencé le jour où il a posté une photo d’un enfant qu’il venait de tatouer. « Si j’ai 50 likes sur la photo, je m’en vais à l’hôpital et je tatoue tous les enfants ». Quand il s’est réveillé le lendemain, il avait près de 400 000 likes et 10 000 commentaires. Depuis, il continue à parcourir les hôpitaux de Nouvelle-Zélande et partage ses œuvres sur Facebook. Il utilise de l’encre non toxique qui part en prenant une douche. De plus, il ne prend que 9 minutes pour faire un magnifique tatouage à ces enfants.

Après les enfants, un cheval et pourquoi pas… un lion

Il en rêvait et il l’a fait. Benjamin voulait tatouer un animal majestueux, un magnifique cheval blanc. Il a pris son pulvérisateur de peinture et a appliqué sa technique. Comme il le précise sur Facebook, il a apprécié prendre soin de l’animal et passer un moment privilégier avec lui. Il lui a dessiné un crâne sur l’épaule et un enchevêtrement de fleurs et de liserons sur les jambes. Comme il l’a fait pour les enfants précédemment, il a lancé un challenge à ses fans. « J’ai aimé booster la confiance d’un cheval avec un tatouage personnalisé. Si j’ai 50 likes, je tatoue un lion. »

0