Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Boycotter la Coupe du Monde ? La ministre de la Transition énergétique s’indigne

Publié par Alicia Trotin le 13 Sep 2022 à 9:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée du Grand Jury RTL, la Ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a donné son avis sur l’appel à « boycotter » la Coupe du Monde au Quatar de cet hiver. En effet, d’après la ministre, la climatisation des stades de football à ciel ouvert polluera, peu importe l’avis des téléspectateurs sur l’évènement.

La suite après cette publicité
Boycotter la coupe du monde au Quatar
Capture d’écran extraite de l’émission Le Grand Jury

Boycotter ne serait pas une solution

À l’heure où toutes les inquiétudes se tournent vers le réchauffement climatique, sur les réseaux sociaux, la climatisation des stades ouverts du Quatar passe pourtant pour une véritable aberration. Suite à la question d’un internaute sur l’appel ou non à « boycotter » cet évènement, Agnès Pannier-Runacher donne un avis particulièrement tranché. La ministre a justifié ce choix :

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Ainsi, elle sous-entend que même si les téléspectateurs ne sont pas au rendez-vous, le gaz à effet de serre sera, lui, tout de même rejeté. En insistant sur la nomination du Quatar en 2010, elle a tenu à rappeler que l’organisation de cet évènement a été décidé dans un climat différent. Elle s’est aussi appliquée à signaler que certaines équipes de football se préparent depuis plusieurs années, pour cette compétition.

Un stade alimenté par une ferme de panneaux solaires

En mai 2022, Saud Abdulaziz Abdul Ghani, concepteur du système de la climatisation pour l’évènement de cet hiver, a assuré à l’AFP que tout serait alimenté par une ferme de panneaux solaires « aussi durable que possible » . Pour répondre à ces besoins, il a été estimé que l’installation de cette ferme devrait faire 1 000km2, soit un dixième de la surface du territoire quatari. En comparant avec la taille du pays, c’est comme si la France installait des énergies renouvelables sur toute la région Midi-Pyrénées. Un projet qui semble bien irréel.

La suite après cette publicité

La ministre est également revenue sur la polémique des Jets privés, qui s’était étendue jusqu’au football professionnel il y a quelques jours :

« Mais faire croire aux Français que parce que vous avez un combat, qui est sur les jets, vous avez résolu tout le problème du réchauffement climatique, c’est quand même ne pas être très sérieux » 

La suite après cette publicité

Même si Agnès Pannier-Runacher semble avoir clos le débat hier, la question du boycott va pourtant au-delà du domaine écologique. La condition des travailleurs ou l’accueil des futurs spectateurs ont également été les raisons de ces controverses.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.