Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Caroline Receveur : Son domicile perquisitionné, que cache l’influenceuse ?

Publié par Noémie Penot le 19 Fév 2021 à 13:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bercy enquête sur les activités de Caroline Receveur, qui a domicilié plusieurs de ses entreprises au Royaume-Uni. En effet, elle ne dispose d’aucun salarié sur place et les centres décisionnels sont restés en France.

Publicité
Caroline Receveur

À lire aussi : Qui est Florence Porcel, la jeune femme qui accuse Patrick Poivre d’Arvor de viol ?

Le fisc français intrigué par deux sociétés de Caroline Receveur

Une première perquisition s’était déjà déroulée au domicile parisien de Caroline Receveur, ainsi que dans ses locaux au Royaume-Uni, le 19 septembre 2019. Perquisitions que la jeune femme a contestées devant la justice, mais la revue en ligne Gotham City rapporte qu’elles ont été jugées légales par la cour d’appel de Paris le 10 février 2021. La domiciliation à l’étranger de deux sociétés de Caroline Receveur intrigue le fisc français.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

En effet, sa société Island Keys, dont la marque de thé Wander Tea est un actif, n’a été domiciliée que d’avril à décembre 2014 en France avant d’être domiciliée au Royaume-Uni. Cependant, le fisc assure que le siège social d’Island Keys « ne semblerait pas disposer de moyens humains et matériels suffisants pour exercer une activité conforme à son objet social » . Soit aucun salarié, aucun actif physique, et aucun numéro de téléphone sur place. Valentin Lucas, l’ex-compagnon de Caroline Receveur, réside en France et « interviendrait en qualité d’associé et de directeur administratif et financier de la société de droit britannique Island Keys Ltd » mais engagerait la société avec des contrats français. La logistique de la société serait également effectuée par une société française, située à Val-de-Rueil dans le département de l’Eure.

L’autre société de la jeune femme, Caroline Receveur Ltd est également domiciliée au Royaume-Uni et fait l’objet d’une enquête. C’est par le biais de cette dernière que l’influenceuse signe ses contrats de mannequin et partenariats. Le fisc affirme « qu’à compter de 2018 [la société] serait présumée exercer son activité en France sans souscrire les déclarations fiscales afférentes » .

Paris, Londres, Dubaï ?

Publicité

Lors de l’audience du 18 février, les avocats de Caroline Receveur ont défendu que la jeune femme habitait au Royaume-Uni depuis 2014. En 2018, elle et son mari Hugo Philip seraient simplement revenus habiter en France, alors qu’elle était enceinte de son fils Marlon. À sa naissance, ils seraient tous les trois retournés à Londres. Pourtant, Caroline Receveur disposerait encore de son logement à Paris depuis le 9 janvier 2018. Adresse à laquelle sont notamment rattachés plusieurs comptes bancaires.

Les avocats de la jeune femme, interrogés par Gotham City, ont confié que leur cliente avait « spontanément fait sa déclaration relative à l’impôt sur le revenu afférent à l’année 2018 » . Aujourd’hui, les époux et leur enfant vivent à Dubaï depuis juillet 2020, ayant quitté la capitale quelques jours après s’être mariés secrètement. Une chose est sûre, ces ennuis fiscaux n’empêchent pas le business de l’influenceuse de cartonner. Sa marque de vêtements Recc Paris, lancée en 2019 et sa marque de beauté Osée, sortie en juillet 2020, sont un véritable succès.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Source : Le Monde 

Publicité

À lire aussi : Plainte pour viols contre Patrick Poivre d’Arvor : Ses conversations téléphoniques gênantes avec Florence Porcel dévoilées !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.