Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ce jet-setteur cocainomane qui infligeait 17 heures de viol à ses victimes qu’il brulait au chalumeau

Publié par La rédaction le 10 Juin 2013 à 15:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est l’histoire d’un fils à papa, héritier des caviars Volga et de la très célèbre Maison du Caviar des Champs Elysées qui va perdre pieds.

Publicité

Cyril de Lalagade, c’est le jet-setteur des nuits parisiennes : coc’, champagne, jolies filles & co. Cyril passe très vite à la  » free base «  = au crack !

Son portefeuille est largement assez fourni pour financer sa toxicomanie grandissante et il écume les nuits parisiennes sous la protection d’un commandant de police à qui il sert d’indic’ en échange d’une consommation de stupéfiants  » tranquille et discrète  » .

Il est le roi du monde, rien ne peut l’arrêter. À tel point qu’il va gravement déraper. Deux jeunes femmes vont porter plainte contre lui, rapportant des faits graves et inquiétants. Après les avoir droguées de façon à ce qu’elle ne soit plus capable d’agir à leur guise, Cyril viole et torture. Elles décrivent un animal, accro à la sodomie, un sadique qui y allait au chalumeau. 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

 » J’ai été totalement soumise à Cyril de Lalagade. J’ai perdu ma dignité, ma capacité de faire des choix. Je n’étais même plus vivante, j’étais un zombie, complètement vide. J’étais sa possession.Le schéma était systématiquement le même : il me droguait, il abusait de moi. C’était du sexe dix-sept heures par jour. A une époque, je ne suis pas sortie pendant trois semaines afin de répondre à ses désirs sexuels. Quand je tombais de fatigue, il continuait à s’acharner sur mon corps. Il me traitait comme une poupée gonflable, comme un chien. « 

 » C’était son délire. Chaque fois qu’on se voyait le chalumeau était là. »

Certains habitués des folles nuits parisiennes confirment :  » dans le milieu des drogués, Cyril est connu pour faire prendre des produits bizarres aux filles pour pouvoir en abuser. « 

Publicité

Mais Cyril nie. Selon lui il n’a pas besoin de drogues pour faire faire aux filles ce qu’il veut. Il ira jusqu’à dire qu’il a filmé ses ébats avec certaines et que l’on peut très bien voir qu’elles se donnent  » de bon coeur « .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Après 6 années d’enquête et seulement quelques mois de détention préventives par ci par là pour Cyril, le procès qui devait se tenir l’an dernier – et qui a miraculeusement été reporté suite au retrait d’un témoignage…- s’ouvre aujourd’hui.

419146_10152902626485037_605095884_n

Publicité

Source : Le Nouvel Obs

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.