Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Plusieurs écoles du Texas veulent remettre les châtiments corporels sur les enfants au goût du jour

Publié par Charlene le 27 Juil 2017 à 14:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les enfants seront battus avec une pagaie en bois

La suite après cette publicité

Trois écoles des États-Unis, au Texas, souhaitent remettre les châtiments corporels au goût du jour. L’info a été rapportée par The Independant, et précise que les instituteurs pourront donc battre les enfants avec une pagaie en bois. La mesure serait appliquée en cas de mauvais comportements des enfants. Elle concerne d’ailleurs trois écoles de la ville de Three Rivers, dans lesquelles étudient des jeunes gens de 4 à 18 ans. La mesure en question sera prise par les parents. C’est au moment de l’inscription de leur enfant, que les parents pourront décider ou non, si celui-ci a le droit de se faire corriger de la sorte.

La suite après cette vidéo
ecoles de la peurShutterstock

En France, ces châtiments sont interdits depuis 1887

En revanche, ceux qui n’auront pas accepté la mesure pour leur enfant, devront malgré tout accepter le fait que ceux-ci seront témoins des sévices infligés à leurs camarades. L’idée viendrait du coordinateur du campus, Andrew Amaro. Il explique avoir subi les mêmes corrections étant enfant, et qu’elles avaient fonctionné sur lui… John B. King Jr. avait demandé l’interdiction de cette pratique en 2016 après qu’une étude ait révélé que 110 000 élèves avaient subi des sévices corporels à l’école. Quinze États américains les autorisent encore aujourd’hui. En France, ces châtiments sont interdits depuis 1887. Mais ce sont essentiellement des circulaires de 1992 et de 2000 qui ont définitivement changé la donne.

La suite après cette publicité
pagaie en boisThe Independent
chatiments corporels a l'ecoleShutterstock
Crédit photo à la une : The Independent

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.